Derniers jours à La Havane

Retour à la Havane

 -Jeudi 5 avril 2012 : Nous partons de Baracoa dans le petit avion à hélices qui a lieu les mardis et jeudis.

Au bout d’une heure et demie de vol, nous revoilà à la Havane.

Nous réintégrons la casa « Cristo Colonial »,  où nous avions logé au début de notre séjour… Mais ce ne sera que pour cette nuit, celle-ci n’étant pas libre les jours suivants.

Pas de problème, les proprios nous emmènent chez leur tante.

Elle et son mari louent, à quelques rues de là, une chambre avec salle de bains privée, dans leur appartement.

Ce sont des gens charmants grâce à qui nous pourrons acheter au coin de la rue des cigares à un prix cubain (en pesos)..

Nous retrouvons donc la ville et  le « Jardin del Oriente », petit restau très bon et vraiment pas cher à la terrasse plantée d’arbres tropicaux.

Le Capitole
Une belle façade sur le Prado
Au "Jardin del Oriente"
La nature reprend ses droits !

A la plage, à la Havane

-Vendredi 6 avril 2012 : Comme il fait très chaud, nous prenons le bus sur le Parque Central qui part toutes les heures pour les plages de l’est.

Nous passons par la Citadelle située en face la Havane (accessible par un tunnel sous la baie) d’où l’on a une belle vue panoramique sur la ville.

Une des trois forteresses qui se dressent de l'autre côté du chenal
Une des plages à l'est de la Havane

-Samedi 7 avril 2012 : Dernier jour à Cuba, nous reprenons l’avion cet après-midi…

Un îlot inspiré, le « Callejon de Hamel »

Ce matin, balade le long du Malecon jusqu’au Parque Maceo…

Là, nous prenons les vieilles rues à la limite entre Centro cuidad et le quartier du Vedado. 

Nous allons jusqu’au « Callejon de Hamel » où le peintre-poète muraliste Salvador Gonzalez Escalona a couvert les murs des immeubles de ses oeuvres.

En outre, des installations et animations y ont lieu régulièrement.

Vente de maisons en plein air

Sur le Prado, comme tous les samedis, des gens sont réunis pour proposer la vente ou l’échange de leur appartement ou maison.

Il y a peu de temps que les gens ont le droit de vendre leur logement, avant ils ne pouvaient qu’échanger…

Tous les samedis a lieu cette drôle de vente de logements, de particulier à particulier.
Un bel immeuble le long du Prado

Et, c’est le départ…

Puis, retour en ville et en début d’après-midi, départ pour l’aéroport. L’avion pour Paris aura 3heures de retard!!!

Cuba s’est révélé un pays très attachant où les gens sont très accueillants, souriants, la musique est partout.

Le fait d’être resté à l’écart du reste du monde lui confère une ambiance particulière…

Renseignements pratiques :

Hébergement :

Premier soir : « Cristo Colonial », calle Cristo, (537)862-8779 ou (537)861-1378

Les autres jours : « Angeles Fernandez Nier »  (537)861 0076

Bon resto : « Jardin del Oriente », très sympa, bon et pas cher

Bus sur le Parque Central qui part toutes les heures pour les plages de l’est

Fermer le menu

Le site est encore en chantier.

Nous rapatrions petit à petit nos récits de voyage qui figurent sur les blogs:

http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/

http://anne-et-yannick-lamprier.over-blog.com/

Les récits déjà installés sont

Les autres récits sont accessibles à partir de ce site en cliquant sur les liens