Hongrie, Budapest

Du 22 au 26 mai 2013

Budapest

Mercredi 22 mai 2013 : Bratislava est toute proche de la Hongrie et il ne faut  pas  longtemps pour arriver à la frontière.

Là aussi, il faut acheter une vignette autoroutière (10 jours = 12,9€) La monnaie hongroise est le forint (Ft) 1€ = env 289Ft

Arrivée à Budapest :

Après quelques hésitations, nous décidons d’aller au « Haller Camping », situé à Pest, Haller u. 27 

Nous ne le regrettons pas car il se trouve dans un quartier peu éloigné des centres d’intérêt et bien desservi (métro et tram à proximité).

Accueil très sympathique, très bien équipé et très propre.  (6900Ft forfait pour 2 pers + CC et électicité = env 24€) et, en plus : 3 nuits payés, 4ème gratuite !  Et on peut y faire du  change à un taux très honnête…

Promenade à Pest

Une fois installés, nous marchons jusqu’à Nagyvarad ter prendre le métro (ligne 3) pour arriver en centre-ville, au coeur de Pest.

Balade le long du Danube jusqu’à l’immense bâtiment du Parlement.

Puis, dans les rues et sur les places de Pest…

Le Parlement
Sur le quai, non loin du Parlement, "Les Chaussures au bord du Danube", sculpture qui rend hommage aux juifs assassinés à cet endroit par les nazis, en 1944.

Le Pont des Chaînes

– Jeudi 23 mai 2013 : Aujourd’hui, nous prenons le tram qui nous mène près du Pont des Chaînes.

C’est le premier pont à avoir enjambé le Danube. Monument emblématique qui réunit les deux rives : Buda et Pest.

Enjambant le Danube, le pont des Chaînes relie Buda et Pest

De l’autre côté du pont, c’est Buda

Quartier historique du Château et des demeures aristocratiques.

En grimpant Varhegy, la colline du Château, par un chemin longeant la muraille, on arrive dans l’enceinte… du côté du musée d’Histoire de Budapest.

 

 

La relève de la garde

Nous longeons des allées pavées, passons sous des voûtes de pierre et arrivons dans la cour devant le Palais Royal, où, là aussi (comme à Prague), c’est la relève de la garde…

Et ici, ça ne rigole pas !!!

Nous sommes en Hongrie… Ouh, les affreux!

L’église Mathias

Un peu plus loin, se trouve le Matias Templom (église Mathias) et ses beaux toits colorés.

L’hôtel Hilton, construit juste contre l’église, fait un contraste architectural  saisissant !

Les beaux toits colorés de l'église Mathias...
Les beaux toits colorés de l'église Mathias...
...se reflètent dans les vitres de l'hôtel Hilton

Le bastion des Pêcheurs est situé juste en face

  Tours et arcades forment un ensemble construit en hommage aux pêcheurs chargés de défendre ce côté des remparts au Moyen-Age.

Bien sûr, il y a pas mal de monde, des musiciens et des marchands de souvenirs… Mais aussi, une belle vue sur le Danube et Pest.

Le Bastion des Pêcheurs
Le Bastion des Pêcheurs
Musiciens tziganes

 

 

 

Promenade dans les rues pavées bordées de demeures baroques colorées… 

Puis, nous descendons les ruelles derrière la colline et, après quelques recherches, plan en main, nous arrivons à la petite pizzeria aménagée en sous-sol, « Mamma Rosa », Ostromu u. 31, très tranquille et sympa.

Les pizza y sont très grandes et savoureuses… 

 

 

Retour à Pest, la grande synagogue

Plus tard, nous retrouvons Pest et nous promenons dans les rues du quartier juif, Erzsébetvaros,  jusqu’à la Grande Synagogue.

Elle est considérée comme la plus grande d’Europe.

La grande synagogue

En bateau sur le Danube

Après dîner, nous repartons en ville (métro+bus) car le camping Haller propose, tous les jeudis soirs, une promenade d’une heure en bateau sur le Danube.  Avec un verre de vin offert, cela revient en tout à 3€/pers !

  La balade vaut vraiment le coup…

Le Pont des Chaînes illuminé et, en arrière, le mont Gellert où se dresse la statue de la Liberté
C'est beau, ...
... Une ville, la nuit

 

Tous aux bains !

– Vendredi 24 mai 2013 : Soleil ce matin et c’est tant mieux car nous allons à Varosliget, le quartier du Bois de la Ville où se trouvent les fameux bains Széchenyi.

C’est le plus grand complexe thermal d’Europe, installé dans un palais de style néobaroque construit en 1913.

 

La Place des Héros

Nous prenons donc le métro jusqu’à Hosök tere, la place des Héros, majestueuse esplanade dominée par un grand monument assez impressionnant…

Les Bains Széchenyi

Nous entrons dans l’établissement de bains à 11h… et nous allons y rester jusqu’à 15h30 !

Pour 4100Ft/pers, nous avons accès à tous les bains intérieurs et extérieurs, de températures diverses, avec jets massants, sauna, hammam. 

On y passe un grand moment fort agréable et relaxant. Déjeuner au bar qui borde la piscine extérieure.

Ces messieurs jouent aux échecs en faisant trempette

Parc du « Bois de la ville »

Après ça, relaxés et détendus, nous sommes en forme pour reprendre la balade dans le parc qui entoure les bains. 

On y  trouve le château Vajdahunyad, tout droit sorti d’un conte de fée, avec son mélange de styles antique, gothique, Renaissance et baroque…

Château Vajdahunyad
Devant la statue du chroniqueur Anonymus 1er, un musicien a trouvé le bon truc pour faire la manche : faire "jouer "les touristes sur son violon !!!

De l’avenue Andrassy à Broadway

Une fois sortis du « Bois de la Ville », nous suivons l’avenue Andrassy, belle et grande avenue typique du XIXè s. Elle est bordée de magnifiques bâtiments, certains bien rénovés et d’autres ravagés par le temps…

Musée de la Terreur

Nous passons devant le musée de la Terreur, installé dans les locaux qui servirent de QG au parti fasciste hongrois pendant la 2nde Guerre mondiale puis à la police politique communiste de 1945 à 1956.

Broadway

Et c’est  dans la rue des théâtres, surnommée « Broadway », que l’on se repose à la terrasse d’un des nombreux cafés avant de reprendre le métro pour rentrer au camping.

 

Musée de la Terreur
Belle façade
Lèche vitrine

 

 Musée des Arts Décoratifs

– Samedi 25 mai 2013 : Nous partons à pied,  à travers le quartier de Josefvaros, tout le long de Ulloi utca.

Nous nous rendons au beau musée des Arts décoratifs. Il est installé dans un superbe palais Art Nouveau aux façades décorées de céramiques colorées et aux toits couverts de tuiles vertes et jaunes.

On peut y voir, en ce moment, une intéressante exposition de céramiques contemporaines.

Le Musée des Arts Décoratifs
Dans le musée...
Exposition de céramiques contemporaines

Josefsvaros

En suivant les rues et les places de ce quartier populaire, brut de forme et loin de l’agitation touristique, nous arrivons au très grand cimetière Kerepesi où nous faisons un petit tour avant de rentrer à pied au camping.

Le cimetière Kerepesi
Hongrie, Budapest, à Josefsvaros
Fermer le menu

Le site est encore en chantier.

Nous rapatrions petit à petit nos récits de voyage qui figurent sur les blogs:

http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/

http://anne-et-yannick-lamprier.over-blog.com/

Les récits déjà installés sont

Les autres récits sont accessibles à partir de ce site en cliquant sur les liens