Mae Sot, Chiang Mai, Phitsanulok

Mae Sot

Pas de bureau de change à la frontière thaïlandaise !

Samedi 11/02/2017 : Une fois passé le Pont de l’Amitié qui relie Myawaddy en Birmanie à Mae Sot, en Thaïlande, nous voilà bien démunis.

A notre grand étonnement, il n’y a aucun bureau de change du côté thaïlandais. C’est bien la première fois que l’on voit ça ! Et pourtant, nous en avons passé des frontières terrestres… En tout cas, c’est bien ennuyeux… De plus, nous sommes samedi et les banques sont fermées pour le week-end.

Heureusement, un couple de français nous avancent quelques bahts pour que l’on puisse payer le pick-up partagé qui nous mènera dans la rue des hôtels.

Trouver un logement

Nous n’avions rien réservé et la première guest-house où nous nous présentons est pleine.

Nous en trouvons une autre un peu plus loin dans la rue, la « Phannu guest-house » où toutes les chambres les moins chères sont déjà prises.

Il y a du monde dans cette ville… Nous n’aurions pas cru… Enfin, les chambres les plus chères (avec clim) ne le sont pas vraiment…ça va…

L’ endroit est accueillant et les chambres donnant dans un jardin, sont, de ce fait, très tranquilles. Le quartier n’est d’ailleurs ni bruyant ni animé le soir…

Acheter un billet de bus dans une supérette

Nous nous enquérons ensuite du billet de bus pour aller à Chiang Mai demain.

La jeune fille à l’accueil de la guest-house téléphone pour réserver nos places. 

Nous devons aller les payer et les retirer au magasin « 7 eleven », une supérette.  C’est original !  Enfin, tout va bien, nous avons réussi à avoir des bahts à un ATM et nous avons nos billets de bus. Ouf !

Une ville très commerçante

En faisant un tour en ville,  nous constatons un grand changement par rapport aux villes birmanes. Ici, c’est très occidentalisé et comme toutes les villes frontalières, Mae Sot est très commerçante.  Il y a beaucoup de grands magasins… Mais ce sont presque tous des bijouteries et commerces de pierres.

Tout paraît très moderne et aseptisé, on commence déjà à regretter la Birmanie …

 

Chiang Mai

Dimanche 12/02 2017 :  Un taxi nous emmène à la gare routière d’où le bus part pour Chiang Mai à 10h.

C’est un grand bus confortable mais la route qui traverse les montagnes est  pleine d’énormes travaux. Ensuite, c’est l’autoroute, paysage plutôt monotone…

Notre logement

Nous arrivons à Chiang Mai vers 16h30. A la gare routière, il y a un service de taxis prepaid.

Nous payons 200bts pour aller jusqu’à la « Sarah guest-house », que nous avons réservée par internet, hier.

Cette guest-house est très bien située, dans un quartier verdoyant et calme, tout près de la « vieille ville »… La chambre est sommaire mais propre…

Changer de l’argent

A Chiang Mai, contrairement à Mae Sot, il y a pleins de petits bureaux de change où les taux sont intéressants. En ce moment, 1€ = 37bts

En ville

Nous sommes effarés par le nombre de touristes, bars à entraîneuses, boutiques, agences d’excursions, énormes publicités pour des camps d’éléphants ou des tyroliennes avec les singes, etc.. Tout ce que l’on déteste …

Nous savions que Chiang Mai était devenue touristique mais pas à ce point-là, tout de même. Heureusement, nous réussissons à trouver un quartier un peu plus sympa où il y a des petits restos populaires vers Somphet market.

Un concert de musiciens et chanteuse chinois

En rentrant, sur l’esplanade qui se trouve à la Tha Phae Gate (une des portes du « vieux quartier »), nous assistons à un concert de musiciens et chanteuse chinois dans le cadre de la manifestation culturelle « Chine/Thaïlande 2017 ». Pour l’occasion, l’esplanade est toute décorée de lampions chinois…

spectacle "Chine/Thaïlande" à Tha Phae Gate

Lundi 13/02/2017 :

 Journée consacrée à la visite des nombreux temples de Chiang Mai.

 

Les temples sont les seuls monuments un peu anciens de la ville…Il y en a partout mais ils sont noyés parmi les immeubles et les boutiques en tous genres. Heureusement, ils sont souvent entourés de jardins, havres de paix et de fraîcheur  (sauf ceux remplis de monde).

Dans beaucoup de temples thaïlandais, il y a des statues de moines très réalistes, genre musée Grévin. On les croirait vivants !

 

Nous déambulons toute la journée dans les rues, visitant temple sur temple… Il n’y a que ça ici, à part les bars…

 

Dîner à Somphet market

En fin d’après-midi, nous allons du côté du night bazar jusqu’à la mosquée. Nous pensions y trouver un quartier plus populaire mais, hélas non… Toujours les mêmes grands hôtels et boutiques à touristes…

Nous retournons donc, comme tous les soirs, dîner dans le coin de Somphet market…

Près d'une école, des jeunes s'entraînent à la fanfare ...

Boxe thaïe

Dans le quartier de notre guest-house, se trouve le Taphae Boxing Stadium où ont lieu, tous les soirs, des matches de boxe thaïe.

Yannick profite de la proximité du stade pour y aller ce soir. Ce ne sont pas des matches de grandes vedettes mais c’est intéressant tout de même…

Il y a aussi des filles
Il y a aussi des filles

A scooter, à l’assaut de la montagne Suthep

Mardi 14/02/2017 : Nous louons un scooter pour deux jours. Nous partons vers le nord-ouest pour aller au Doi Suthep. Après  être passés au Wat Suan Dok, nous prenons la Super Highway Road et la route qui grimpe à l’assaut de la montagne Suthep, culminant à 1676m d’altitude. La route est assez longue et sinueuse (mais très large) et ça monte dur.

Nous arrivons au Wat Doi Suthep

Il y a énormément de monde. C’est un temple plein de bouddhas et de dorures, comme on en a déjà vu des dizaines…  

Village de Doi Pui

Après être passés devant le Bhubing Palace, envahi de monde, nous continuons jusqu’au petit village tribal de Doi Pui.

La végétation et le paysage y sont luxuriants.  Mais l’unique rue du village n’est qu’une succession de stands et boutiques d’artisanat local. Les marchands ne sont pas du tout racoleurs, l’ambiance est très tranquille… 

Nous allons jusqu’à la cascade qui coule au milieu d’un joli jardin fleuri et soigné par les villageois…

Il n’y a presque personne dans le village, à part quelques touristes asiatiques qui louent des costumes traditionnels pour se faire prendre en photo  !

 

Wat Doi Suthep
Wat Doi Suthep

La cascade Huay Keaw

Nous n’avons plus qu’à reprendre la route en sens inverse.  En arrivant presque en bas, nous trouvons le site d’une cascade, la Huay Keaw (ou Huay Kaeo ou Wang Bua Boan) waterfall.

C’est un endroit très agréable où l’on peut se promener sur les rochers et grimper en haut de la falaise.

Il n’y a pas énormément d’eau car c’est la saison sèche mais il y a des retenues qui forment des bassins naturels où quelques personnes se baignent.

Site de la cascade :  Huay Keaw (ou Huay Kaeo ou Wang Bua Boan) waterfall.
Site de la cascade : Huay Keaw (ou Huay Kaeo ou Wang Bua Boan) waterfall.
Thailande, Chiang Mai, Wat Chet Yod, belle sculpture
Avant de rentrer en ville, nous passons par le Wat Chet Yod, beau temple ancien du XVème s (pas facile à trouver)
Au Wat Chet Yod, comme dans tous les temples, il y a le portrait du roi défunt

 

 

Un groupe de musiciens original

Ce soir, à la Tha Phae gate, il n’y a plus de spectacle chinois mais un groupe de musiciens est installé là : il est composé de quatre grandes trompes, plus un violon, une guitare et des percussion, ce qui donne un son très original.

Il se nomme »Tuku »

Lamphun

Mercredi 15/02/2017 : Aujourd’hui, nous avons l’intention d’aller à Lamphun, à une trentaine de kms, à scooter.

Une fois sortis de Chiang Mai, la route, bordée de grands arbres, est très agréable. Il y a très peu de circulation, nous traversons quelques villages puis arrivons à Lamphun à 11h.

C’est une petite ville bien tranquille

Avec un grand temple, le Wat Phrathat Hariphunchai. Encore plein de dorures partout…

Son stupa est surmonté d’une ombrelle en or massif…

Comme toujours, des statues de moines sur lesquelles les gens collent des feuilles d'or, ce qui ne leur donne pas bonne mine !
Le temple possède un énorme gong. Ce serait le plus grand gong en bronze au monde. Il date de 1860.
A 1,5kms de là, il y a aussi le Wat Chamma Thevi, très beau stupa ancien orné de belles statues de bouddhas. Pas de dorures ici, ça repose...
Déjeuner dans un petit resto populaire

Nous revenons près du grand temple pour déjeuner dans un petit resto populaire installé dans une sorte de hangar. Tout est écrit en thaï.  Ici, il n’y a pas de touristes étrangers. Heureusement, un des serveurs connait quelques mots d’anglais…

Et, voilà qu’un très bon plat de riz sauté au poulet nous est servi pour un prix dérisoire…

En retournant vers Chiang Mai, nous nous arrêtons en cours de route, à un marché de village où nous goûtons des insectes (sortes de larves plutôt), c’est bizarre mais pas mauvais.

 

 

Le temple Wat U Mong

Nous filons ensuite en direction de l’aéroport et arrivons enfin à trouver le Wat U Mong.

On nous avait recommandé de visiter ce temple et c’est vrai que c’est un endroit à ne pas manquer :  Dans un très grand parc sauvage, un vieux stupa majestueux et des « tunnels » où se trouvent des statues de bouddhas dans des alcôves.  Un centre de méditation, des  vestiges anciens de statues et de très beaux bas-reliefs.

C’est vraiment un magnifique endroit, calme et plein de fraîcheur.

Phitsanulok

Jeudi 16/02/2017 : Aujourd’hui, nous quittons sans regret Chiang Mai, dont le côté « usine à touristes » ne nous séduit pas …

Nous prenons un tuk-tuk (100bts) pour aller à la bus station.

Y aller en bus

Le bus pour Phitsanulok part à 9h30. Nous roulons dans un beau paysage de montagne couverte de jungle. Après avoir traversé les villes de Lampang et Uttaradit, nous arrivons à Phitsanulok à 14h30.

Le bus s’arrête d’abord au terminal 2, à 5kms du centre-ville mais il ne faut pas descendre là car, ensuite, il continue jusqu’au terminal 1, en ville.

Notre logement

Nous nous rendons à pied à l’hôtel réservé par internet, hier, le « Tonwai Modern Place »,  tout neuf, très propre.

Balade jusqu’au temple

Une fois installés, nous partons à pied à travers les rues calmes jusqu’au grand et beau temple, le Wat Phra Si Ratana Mahathat, datant du XVè s contenant un bouddha de bronze doré très vénéré.

Thailande, Phitsanulok, Wat Phra Si Ratana Mahathat
Wat Phra Si Ratana Mahathat
Dans le Wat Phra Si Ratana Mahathat
C'est l'heure de la prière dans le temple

 

Phitsanulok est une ville tranquille le long de la rivière Nan

En fin d’après-midi, les gens font du sport, certains courent, d’autres suivent un cours de gym, d’autres encore se font masser en plein air, au bord de la rivière… que nous suivons jusqu’au night bazar où il y a surtout des stands de vêtements.

Heureusement, nous finissons par trouver une petite gargote où nous pouvons dîner.

Comme il n’y a pas de tuk-tuk en ville, nous rentrons à pied à l’hôtel en traversant un grand marché encore ouvert à cette heure.

Renseignements pratiques :

Bus Mae-Sot – Chiang Mai : 580bts pour deux + 25bts de commission pour la supérette « 7 eleven » où nous retirons les billets

Location scooter pour 2 jours  : 400bts (11€)

Bus Chiang Mai – Phitsanulok : 200bts/pers

Hébergements :

– Mae Sot : Phannu gh, 563/3 Intarakeeree rd , 081 972 4467 ou 081 886 2950 (400bts ch double avec clim, s d b av eau ch, très calme)

– Chiang Mai : Sarah gh, Thapae rd, Soi 4, 053 208 271 (350bts ch d av sdb eau ch, ventilo, petit jardin, très calme et bien située)

– Phitsanulok : Tonwai Modern Place, 099 929 9356 (400bts, gde ch d, sdb av eau ch, clim, frigo, petit-déj)

Fermer le menu

Le site est encore en chantier.

Nous rapatrions petit à petit nos récits de voyage qui figurent sur les blogs:

http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/

http://anne-et-yannick-lamprier.over-blog.com/

Les récits déjà installés sont

Les autres récits sont accessibles à partir de ce site en cliquant sur les liens