Sinaia et Bucarest

Du 3 au 7 juin 2013

– Lundi 3 juin 2013 : Nous reprenons la route jusqu’à Brasov et, à Rasnov, nous prenons la direction de Sinaia (route 73A)

Un bon fromage

Au bord de la route, nous achetons du miel et un excellent fromage de brebis.

Il est séché dans un estomac de brebis (ou de porc).

En forme de boule, il s’affine doucement à l’intérieur de son enveloppe : le tour devient de plus en plus sec et le milieu reste plus moelleux.

Mhhhh….

 

 Sinaia

A première vue, cette ville ne nous séduit pas vraiment. Sa rue principale est bordée d’hôtels et immeubles qui la font ressembler à une station de sports d’hiver touristique, sans grand caractère.

Il y a bien un fameux Château « Castelul Peles », résidence d’été du roi Carol 1er,  mais il est fermé le lundi…

Après être passés devant la gare,  nous montons sur les hauteurs, très construites de chalets et villas, jusqu’à la « Cota 1000 ».

Là, se trouve un départ de télécabines, avec un parking bien plat. 

Le gardien nous fait payer 5lei pour la journée et nous dit que l’on peut y rester la nuit.

D’ailleurs, il y a très peu de monde et nous comprenons bientôt pourquoi.

C’est que le lundi, la télécabine qui monte à 2000 m ne fonctionne pas !

 

Heureusement, il y a les « oeufs » (telegondola) qui permettent d’aller à 1400 m.

Après déjeuner, nous prenons donc les « telegondola » : 18lei/pers aller simple, 30lei/pers AR

Une belle balade

Nous prenons un aller simple et nous faisons une belle balade dans la montagne sur un sentier assez abrupt et un peu glissant.

Etape nuit à Sinaia :

Ce soir, nous sommes tout seuls sur le parking en compagnie d’une troupe de chiens errants qui a élu domicile ici et qui aboie souvent. Ils nous ont fait une démonstration de concert ce soir… Espérons que cette nuit, nous n’aurons pas trop de vacarme…

– Mardi 4 juin 2013 : Contrairement à ce qu’on aurait pu craindre, nous avons très bien dormi. Les chiens n’ont pas fait du tout de bruit cette nuit.

Arrivée à Bucarest

De bon matin, nous partons pour Bucarest où nous n’avons pas de mal à trouver le camping « Casa Alba », celui-ci étant situé au nord, sur la route qui vient de Brasov (Route 1) 

Aménagé dans la forêt, ce camping est bien ombragé, il n’y a pas beaucoup de monde et, comme presque tous les CC se garent sur la partie asphaltée, nous pouvons trouver facilement une place agréable sur la partie plus boisée, derrière les bungalows.

Là, nous y sommes parfaitement tranquilles… (80lei/jour, forfait avec électricité)…

Visite de Bucarest

Après avoir acheté des tickets au camping,  nous prenons le bus, dont l’arrêt se trouve tout près. Il nous emmène au terminus, sur Piata Romana.

Balade jusqu’au Palais du Parlement

Nous descendons les grands boulevards grouillants de monde jusqu’à Piata Universitatii, agréable et vaste place.

  Puis Piata Unirii et l’avenue de l’Union jusqu’à l’énorme bâtiment du Palais du Parlement (l’ancien Palais de Ceausescu) qu’il domine de sa masse, symbole de la mégalomanie de son concepteur…

Piata Universitatii
Spectacle incongru que cette ancienne église enserrée entre les immeubles
Piata Unirii (Place de l'Union)
Et ... Le Palais du Parlement

– Mercredi 5 juin :

Visite du Palais du Parlement à Bucarest

Nous arrivons à Piata Romana, comme hier et, après déjeuner dans un retaurant du bld Regina Elisabeta (beaucoup d’établissements proposent des menus pas chers et fort corrects à Bucarest), nous allons jusqu’à l’énorme Palais du Parlement.

Une visite démarre à 15h, et nous avons de la chance : le guide, qui s’exprime en anglais pour le groupe, est aussi francophone et il nous fait la traduction en français rien que pour nous deux ! 

Nous traversons les immenses couloirs et salles de réception, escaliers monumentaux, tapis, lustres et rideaux gigantesques… Tout y est démesuré.

En ce moment, s’y tient le salon mondial du vin et de la vigne, étonnant, non ?

 

Place de la Révolution

Là, se trouvent plusieurs grands monuments chargés d’histoire, dont le Sénat, d’où Ceaucescu voulait fuir en hélicoptère, en 1989. 

Le Sénat

Un quartier agréable

Après avoir franchi un pont sur la Dambrovita, nous flânons dans les rues piétonnes autour de la strada Lipscani. Par là, se trouvent de nombreux cafés et restaurants, où nous allons  dîner (très bons sarmale : feuilles de chou farcies) 

Pasajul Bijuteria, un beau passage sous verrière en forme de fer à cheval où se trouvent des boutiques et des cafés

La fin de la journée se passe en compagnie d’amis roumains avec qui nous avions rendez-vous et avec qui nous finissons la soirée…

Contrairement aux idées reçues,  Bucarest nous apparaît très animée et plutôt agréable.

 

Un bon et beau restaurant

Le « Carul cu Bere » (la Charrette à Bière), vieille brasserie située Str. Stavropoleos, qui a conservé son décor de boiseries, fresques, vitraux, orchestre et service très stylé.

 

 

– Jeudi 6 juin 2013 : Nous voilà de nouveau en ville. Aujourd’hui, il fait très chaud et lourd.

Colline de la Patriarchie et Parc Cismigiu

Promenade à pied dans les rues de la Colline de la Patriarchie jusqu’à la Cathédrale, et nous finissons l’après-midi au Parc Cismigiu où il fait bon se reposer un peu en observant les joueurs d’échecs et de jeux de société, ou les rameurs sur le lac, à l’ombre des grands arbres.

Parc Cismigiu, au frais...

Quelques églises anciennes subsistent dans Bucarest

Encore quelques vues de cette ville contrastée

Une seconde peau !
Les immenses publicités recouvrent des immeubles entiers, en occultant les fenêtres...
Fermer le menu

Le site est encore en chantier.

Nous rapatrions petit à petit nos récits de voyage qui figurent sur les blogs:

http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/

http://anne-et-yannick-lamprier.over-blog.com/

Les récits déjà installés sont

Les autres récits sont accessibles à partir de ce site en cliquant sur les liens