Vinales

-Lundi 19 mars 2012 : 

Le bus pour Vinales, tout un poème…

Après le petit déj à la casa, nous nous rendons pour 8h à l’hôtel « Parque Central » où le bus arrive avec une demi-heure de retard.

Il n’y a presque personne dedans. Après avoir fait le tour de plusieurs hôtels où il embarque d’autres touristes…

Il part …  Mais dans la mauvaise direction !!!

Le chauffeur a l’air perdu. Manifestement, il ne connait pas la route de Vinales !

Après plusieurs demi-tours et arrêts pour demander le chemin à des personnes au bord de la route… Nous nous retrouvons à l’aéroport de la Havane !

  Finalement, nous arrivons à Vinales à 13h. Ouf !

Vinales

La petite église de Vinales

Arrêt sur la jolie petite place où se dresse l’église.

Ici c’est la campagne, les rues sont calmes

Elles sont bordées de petites maisons en bois avec un porche à colonnes où se balancent des rocking-chairs et pratiquement toutes les maisons indiquent « casa particular ».

La nôtre est située dans une rue tranquille avec une belle vue sur les « mogotes », collines en forme de pains de sucre caractéristiques de la région.

Ici, c'est la campagne
"Dans chaque quartier, la révolution" !
Une "casa particular" parmi tant d'autres...

Il faut dîner dans les casas particulares, c’est bien meilleur que dans les restaurants

Le soir, nous dînons à la casa, comme nous ferons tous les soirs de notre séjour (sauf à la Havane) car les repas y sont très copieux et excellents pour un prix très modique

Et en plus, c’est sympa de discuter un peu (en espagnol, hum, hum) avec nos hôtes!

Ce soir, nous dégustons une excellente langouste (la meilleure de notre séjour) et de très bons mojitos préparés par notre hôte (les meilleurs aussi)

Le tabac est la culture primordiale dans la région

 

  En nous promenant, nous

arrivons devant une hutte recouverte de feuilles de palmier :

C’est une hutte pour le séchage des feuilles de tabac

Le cultivateur est très fier de nous montrer le processus de fabrication des cigares.

Comme nous lui en achetons quelques-uns, il nous invite dans sa petite maison pour déguster un excellent café qu’il cultive et pile lui-même.

Séchage des feuilles de tabac
Séchage des feuilles de tabac
Pilage du café
Pilage du café

Ici tous les paysans ont un cheval. On en voit souvent, attachés devant les maisons… ce qui donne à Vinales un petit air far-west…

-Mardi 20 mars 2012 :

  Un bus à impériale fait le tour des environs

Pour 5Cuc/pers, il nous fait faire un grand tour de presque 2h dans les très beaux paysages autour de Vinales.

L’après-midi, grande balade à pied dans la campagne parmi les mogotes.

Après avoir emprunté le chemin qui démarre au bout de notre rue, nous cheminons dans la belle campagne. Nous arrivons bientôt à un endroit où nous pouvons grimper jusqu’à une grotte (balade facile que nous avons faite sans guide)

Les "mogotes" parsèment la campagne
Magnifique paysage
La terre est très rouge par ici

-Mercredi 21 mars 2012 :

  Excursion à Cayo Jutias

 Toutes les agences sur la place la proposent.

Après une heure de route, nous arrivons sur la digue qui relie l’îlot à la côte.

C’est une jolie plage bordée de mangroves

A l’entrée, se trouve un petit restau en bois devant lequel sont installées des chaises longues.

Il suffit de passer de l’autre côté des mangroves et l’on arrive sur une belle plage sauvage au sable très blanc. La mer est transparente… et chaude !

Retour à Vinales en fin de journée. Nous réussissons, à l’aide du téléphone public (euréka !), à réserver une casa pour demain à Cienfuegos.

Ici, les préparatifs du carnaval qui aura lieu ce week-end vont bon train.

Les réjouissances ont déjà commencé…

Un beau café bleu
Ici, tout est bon !
Un joueur de maracas un peu éméché
Petit manège devant l'église
Vente de bière à la pression !
ça balance !
A la frite, à la frite !

Renseignements pratiques :

Notre logement : Casa  « Villa Carmelo y Cary » , (53)5 223 9117 

Le prix des chambres dans les casas étaient partout  20 à 25 Cuc la chambre double avec salle de bain privée. (un peu plus cher à La Havane)

Repas :  8Cuc/pers ou 10C avec langouste

Nous préfèrons réserver un peu avant d’arriver, ça évite d’être submergé de propositions à la descente du bus mais ce n’est pas obligatoire car il y a tant de possibilités que l’on trouve toujours un logement. De plus, les gens qui vous logent peuvent souvent vous en recommander pour la ville suivante et leur téléphoner pour vous.

La compagnie de bus la plus couramment utilisée est « Viazul » . Tous les horaires sont sur le site :  Viazul.cu ( Il faut bien étudier les horaires pour ne pas arriver dans la nuit ou partir à des heures très tardives selon le sens où l’on va.)

Fermer le menu

Le site est encore en chantier.

Nous rapatrions petit à petit nos récits de voyage qui figurent sur les blogs:

http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/

http://anne-et-yannick-lamprier.over-blog.com/

Les récits déjà installés sont

Les autres récits sont accessibles à partir de ce site en cliquant sur les liens