Haputale

Haputale, du 25 au 28 février 2016

Quand nous arrivons en gare, Haputale est plongé dans le brouillard et, avec le soir qui descend, l’ambiance est plutôt tristounette, mais heureusement, ça ne durera pas. Demain le soleil sera de retour.

Notre logement

Nous prenons une chambre à la « Amarasinghe guest-house », vraiment très bien. Jolie maison entourée d’un beau jardin (il y a même des hortensias ici, preuve que le climat est moins chaud!).

On peut dîner à la guest-house, ce qui tombe bien car, avec le brouillard, nous aurions eu du mal à aller en ville dans le noir. Les prix des repas sont très raisonnables et la cuisine est bonne.

Un raccourci pour aller en ville

A notre arrivée, la guest-house nous semblait très loin du centre du village mais il existe un raccourci (des escaliers!) pour rejoindre la rue principale et arriver en ville en 20 mn env. à pied.

Le petit bourg d’Haputale n’est pas du tout touristique. D’ailleurs, le soir, tout est fermé ! Nous en avons fait l’expérience un soir où nous avions envie de manger en ville… Il vaut mieux rester dîner dans sa guest-house…

Haputale

Parmi les plantations de thé, balade au « Lipton’s seat »

-Vendredi 26 février :   Nous allons jusqu’à l’arrêt des bus au centre du village d’Haputale où l’on nous indique un vieux minibus tout brinquebalant. Nous voyageons en compagnie d’ouvrières du thé. Il nous conduit à la tea factory.

Accéder au Lipton’s seat en tuk-tuk

À cet endroit, nous prenons un tuk-tuk  pour aller jusqu’au Lipton’s seat car il y a 7 km de montée pour y arriver et nous nous ressentons encore de notre ascension au pic d’Adam. ( Il faut payer un droit de péage de 50rps/pers.) 

Nous voilà face à ce magnifique panorama sur les montagnes couvertes de plantations de thé. En haut, il y a même une statue de sir Lipton qui sirote son thé en contemplant ses plantations !

Le vent souffle fort là-haut et il fait plutôt frisquet…

et descendre à pied

Après avoir bien profité du point de vue, nous redescendons tranquillement à pied. En route, nous rencontrons plein de cueilleuses de thé, les unes en train de récolter le thé, les autres préparant leur déjeuner. D’autres pèsent les ballots de thé récoltés dans la matinée…

Très belle promenade.

Quand nous arrivons à la tea factory (nous ne la visitons pas car nous en avons déjà visitée une en Inde), un bus est prêt à partir pour Haputale

Vue depuis le "Lipton's seat"
Dans les plantations de thé
cueilleuse de thé
Pesage de la récolte de la matinée
Collectage de thé vert
La région d'Haputale est magnifique

Balade sur les hauteurs entre Haputale et Idalgaschinna

-Samedi 27 février : Nous partons à pied pour une grande et magnifique promenade.

En Direction du Monastère des Bénédictins, d’abord…

… nous prenons la direction opposée à celle allant vers le village d’Haputale, jusqu’au Monastère des Bénédictins (Adisham Monastery) …

À travers la forêt

Près de l’entrée du Monastère, à gauche, nous empruntons un petit sentier qui part dans la forêt parmi les grands arbres et les fougères arborescentes.

Par moments, nous traversons des clairières plantées d’eucalyptus puis nous cheminons le long d’un chemin de crêtes. En bas, se déroule la voie ferrée.

En chemin, nous ne rencontrerons qu’un homme qui ramasse du bois mort.

La vue est magnifique, nous dominons les plantations de thé et les villages.

Puis le chemin descend jusqu’à la voie ferrée

 Nous arrivons juste pour voir passer le train venant d’Haputale.

Ensuite, nous suivons les rails pendant 1,5 km et arrivons à la petite gare d’Idalgaschinna. Le train va arriver dans quelques minutes. C’est un train qui aurait dû passer il y a plus d’une heure mais il est très en retard. Nous le prenons pour rentrer à Haputale, il est bondé et très lent…

Ce fut vraiment une belle balade.

Sur les hauteurs d'Haputale
Voilà le train ...
Un ramasseur de bois mort rencontré dans la forêt
Un ramasseur de bois mort rencontré dans la forêt
Parfois, il faut marcher sur la voie ferrée
Parfois, il faut marcher sur la voie ferrée
Le train arrive dans la minuscule gare d'Idalgaschinna
une tenancière de gargote rencontrée en chemin
une tenancière de gargote rencontrée en chemin
Fabrication de "egg hoppers", notre dîner préféré au Sri Lanka

La région est magnifique et Haputale un village très authentique où l’on se sent bien…

Renseignements pratiques :

Tuk-tuk pour monter au Lipton’s seat à partir de la tea factory : 500rps + droit de péage 50rps/pers

Hébergement :

AMARASINGHE Guesthouse : chambre double avec balcon : 2750rps (env 17,50€) Thambapillai Avenue –  057 226 81 75 ou 077 776 33 97  – agh777@sltnet.lk

Repas à la guest-house très bons et prix très raisonnable : plat à 250/300rps. Petit dej : 300rps/pers

En ville, le petit « Risara bakers » fait de très bons egg hoppers et est très sympa

En revanche, le soir, en ville, tout ferme très tôt, il vaut mieux dîner dans sa gh.

Fermer le menu