Shkoder et Valbona

Après le calme du lac Skadar, l’agitation de la ville

Dimanche 16/09/2018 : Après la nuit très tranquille dans ce bel endroit environné d’oiseaux, nous quittons le lac Skadar pour la grande ville de Shkodër

Il y a pas mal de monde dans les rues ce dimanche matin et beaucoup de circulation. Les albanais se garent n’importe comment, en deuxième et même troisième file.  Heureusement que les avenues sont larges !

Nous avons la chance de réussir à nous garer dans une rue du centre.

Change de monnaie

Près de là, une petite boutique de téléphonie fait aussi le change de monnaie et, malgré que nous soyons dimanche, elle est ouverte. Nous pouvons ainsi obtenir des leks à un bon taux et acheter une carte SIM 4G (15€ pour un mois)… 1€ = environ 125 leks

Les commerces les plus répandus en Albanie sont les stations de lavage auto et les cafés !

Aux terrasses, pratiquement que des hommes. On a l’impression qu’ils restent là toute la journée devant un verre de raki ou un café…

 

Se rendre à la citadelle… et se garer à proximité

Après un petit café siroté à une terrasse en bordure de rue où nous pouvons apprécier le trafic urbain, nous nous rendons à la citadelle.

Elle est assez éloignée du centre, il faut y aller avec le fourgon. Difficile de se garer à proximité. 

La visite n’est pas extraordinaire car il n’en reste pas grand-chose à l’intérieur des remparts, si ce n’est la belle vue sur la ville et la Mosquée de Plomb à ses pieds…

Sur les remparts de la Citadelle de Shkoder
La Mosquée de Plomb

La route vers le nord, dans la montagne

Nous reviendrons à Shkodër à la fin du voyage…

Pour l’heure, nous prenons la route pour Fierze, dans la montagne, vers le nord.

La route qui y grimpe semble interminable. Elle est relativement en bon état mais très étroite et ne comporte QUE des virages !

 Il faut des heures pour couvrir peu de kms

Nous sommes partis en début d’après-midi, nous n’atteindrons pas Fierze ce soir…

Notre bivouac

Nous cherchons un endroit où faire halte pour la nuit… Tout à coup, nous apercevons un bâtiment construit sur une colline avec un grand espace derrière. On dirait une école mais on se demande ce qu’elle fait là en pleine nature sans rien d’autre que la montagne autour.

Nous nous garons derrière et nous allons voir…

Demain, c’est la rentrée des classes !

La porte est ouverte et bientôt nous nous trouvons dans des salles de classe ou deux institutrices sont en train de faire le ménage car elles nous font comprendre que demain, ce sera la rentrée des classes… Elles ne parlent pas très bien anglais et c’est un peu difficile de se comprendre mais elles sont ravies de notre visite et nous montrent les classes et les affiches de sciences naturelles, de géométrie, etc…

Vraiment sympa comme rencontre.

Elles nous disent habiter le hameau en contre-bas que l’on n’aperçoit pas du tout de la route, il se nomme Mezi.

La route ne traverse pas les nombreux villages

Il y a plein de villages partout mais la route n’y passe pas. Pour les atteindre, il faut emprunter des pistes caillouteuses qui descendent ou grimpent à pic dans le flanc des montagnes…

Ce ne doit pas être facile de circuler par là l’hiver quand il y a de la neige.

« Beautifull Albania »…

Lundi 17/09 : Le matin, des petits groupes d’élèves arrivent et s’aventurent jusqu’au fourgon pour nous poser quelques questions en anglais !

Une jeune fille nous dit : « Beautifull Albania » en ouvrant les bras vers la montagne!… Et c’est vrai que par ici, le paysage est magnifique…

Nous reprenons la route de montagne toujours aussi étroite et sinueuse.

Heureusement qu’il n’y a pas beaucoup de circulation, c’est le moins que l’on puisse dire !

Nous arrivons au grand barrage puis à Fierze, petite bourgade aux maisons dispersées.

Réserver le ferry pour la traversée du lac Koman

Nous allons à l’embarcadère du ferry afin de réserver notre place pour faire la traversée du lac Koman, demain.

Là se trouve un petit parking et un café où un jeune garçon nous propose de nous vendre un billet, soit 5€/pers + 5€ par mètre carré du véhicule, ce qui revient à 60€ pour nous.

C’est le prix dont nous avions eu connaissance, pas d’arnaque, marché conclu… A demain…

 

Un bourg commerçant

Pour l’instant, nous prenons la route jusqu’à Bajram Curi, bourg assez important avec une rue commerçante très animée où nous faisons quelques courses.

Puis nous continuons jusqu’à Valbone.

La rue principale de Bajram Curi

Le village de Valbone

La route est bien meilleure que celle que nous avons empruntée hier. Elle suit la rivière Valbona.

Le village de Valbone s’étale tout en longueur jusqu’au bout de la route goudronnée. A cet endroit commence le chemin qui monte à Theth.

Une région en plein développement

En fait, Valbone n’est pas vraiment un village, ce n’est qu’une succession de guest-houses avec de petits terrains de camping dans leurs jardins. Il y a ici énormément de jeunes allemands qui viennent faire de la randonnée…

Je n’aurais jamais cru qu’il y aurait autant de monde par ici ! c’est une région en plein développement. Des travaux de nouvelles routes sont en cours et des hôtels assez luxueux commencent à émerger…

 

 

 

Une petite rando le long de la rivière

Pour notre part, après avoir trouvé le départ du chemin qui longe la rivière, nous partons en balade à pied jusqu’au petit  Liqeni i Xhemej.  

Ce lac est presque à sec en cette saison. Nous y pique-niquons tranquillement. Nous sommes tout seul, à part quelques vaches et… un renard qui vient boire dans le lac en nous tenant à l’oeil. Il n’a pas l’air farouche, mais il n’a pas l’air en très bonne santé non plus…

Nous continuons la balade en longeant le lit de la rivière… Jolie promenade.

Notre bivouac

Quand le soir descend, il fait froid malgré la chaleur de la journée. Nous sommes en altitude.

Pour la nuit, nous nous garons dans un renfoncement entouré de sapins au bord d’un grand pierrier…

Ce n’est pas la place qui manque ici…

Fermer le menu

Le site est encore en chantier.

Nous rapatrions petit à petit nos récits de voyage qui figurent sur les blogs:

http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/

http://anne-et-yannick-lamprier.over-blog.com/