Bourgogne (Morvan)

Lundi 14 septembre 2020 :

À cause de la Covid, nous ne partons pas à l’étranger cette année. Nous avons donc décidé de visiter la Bourgogne cet automne à bord de notre fourgon. Nous ne connaissons pas du tout cette région, et, raison de plus, nous avons des amis à Dijon. Ce sera l’occasion d’aller les voir.

Mais, auparavant, nous passons par La Gacilly pour y admirer l’expo photo, comme nous le faisons tous les ans.

Nous démarrons donc de Pornic vers 17h45, jusqu’au bord du canal de Nantes à Brest, près de l‘Ile aux Pies, comme nous l’avions déjà fait lors de notre voyage en Bretagne, l’an dernier. C’est un endroit bien calme pour passer la nuit avant de partir à La Gacilly demain matin.

Mardi 15 septembre 2020 :

Journée à l’expo photo de La Gacilly

À l'expo photo de La Gacilly
La mine d'or de Sebastiáo Salgado
Étape nuit :

En fin d’après-midi, nous partons vers Bain de Bretagne. À Martigné-Ferchaud, nous stationnons pour la nuit sur le parking de l’étang des Forges-Taillepied (47.830 71 / 1.286 382)

Mercredi 16 septembre 2020 :

Depuis le départ, un feu de notre gazinière ne fonctionne plus. Et c’est le grand … Il ne reste que le petit pour cuisiner. Alors, nous nous arrêtons près d’Angers pour acheter un petit réchaud camping-gaz qui nous dépannera pour ce voyage, puis nous reprenons la route. Il fait très chaud en ce moment…

Arrêt déjeuner dans un bois, près du lac de Malagué, à Chaumont d’Anjou (45.548 024 / 0.294 268)

Étape nuit :

Longue route jusqu’au département de la Nièvre. Nous dépassons La Charité sur Loire, que nous visiterons demain et nous allons nous garer pour la nuit. Fin de journée au bord de l’eau, à Tronsanges, au lieu-dit « Les Cris » (47. 122 254 / 3. 034 478)

 

La Loire
Notre étape nuit au bord de la Loire

Jeudi 17 septembre 2020 :

Visite de La Charité sur Loire

« La Charité-sur-Loire s’est développée au pied d’un monastère construit au VIIIe siècle. Important centre de négoce, un pont de pierre est construit pour enjamber la Loire. Des remparts sont édifiés pour fortifier et protéger la cité prospère. »

« Le prieuré, fondé en 1059 par le puissant ordre de Cluny, est le noyau autour duquel la ville va se développer… Créée au milieu du XIe siècle, l’Église Notre-Dame du Prieuré de la Charité est inscrite depuis 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO comme étape majeure sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. »

La Charité sur Loire, vue des toits de la ville et du pont sur la Loire depuis les remparts
Sur les remparts
L'église Notre-Dame
Le jardin du Prieuré
Arrière du Prieuré

Après-midi au frais

Pour déjeuner, nous cherchons un coin frais et ombragé car il fait chaud aujourd’hui…

C’est au petit village d’Arthel que nous trouvons notre bonheur, près de l’étang…

Après une petite balade autour du village et de l’étang, nous passons le reste de la journée tranquillement au bord de l’eau, à l’ombre des arbres… Cet endroit est si agréable et tranquille que nous décidons de rester là pour la nuit, au pied du vieux château (47.243 981 / 3.404076)

Un petit chemin bien accueillant
Source du Grand Fond, près du Vieux Château
Promenade autour du village d'Arthel
... Et farniente au bord de l'étang

Vendredi 18 septembre 2020 :

Comme il fait très beau et chaud en ce moment, nous préférons commencer notre séjour en Bourgogne par profiter des lacs et des forêts du Morvan avant de visiter les monuments célèbres plus tard. Malheureusement, ce ne sera pas le cas…notre voyage s’arrêtera à Dijon !

Pour l’heure, nous partons donc vers St Agnan et son lac…

En passant à Corbigny, où c’est jour de marché, nous faisons quelques achats de fromages nivernais …

Et nous arrivons au lac de St Agnan

Tout au bout d’une route très étroite, un petit parking en terre nous accueille parmi les pins. Nous déjeunons là et nous baignons dans le lac. La petite plage de sable est très agréable.

Le lac de St Agnan

Une belle cascade

Nous avons l’intention de passer la nuit au lac des Settons. En nous y rendant, nous faisons une petite balade au « Saut du Gouloux ». La  cascade de 10 mètres dévale entre les rochers, au cœur de la forêt du Morvan.

La cascade du Saut du Gouloux

Un grand lac artificiel bordé de sapins et de mélèzes

Au lac des Settons, nous arrivons du côté de la digue de pierre qui fait office de barrage…

La digue de barrage du lac des Settons
Lac des Settons

Puis, nous continuons le long des rives boisées, et aménagées, du lac. Il y a beaucoup de monde, surtout des camping-cars allemands et c’est un peu dur de trouver une place.

Nous finissons par trouver un coin tranquille pour nous garer et finir la journée. Par là, il y a moins de monde car le lac y est très vaseux, donc il est moins facile de s’y baigner. C’est plutôt un coin pour pêcheurs à la ligne.

Nous savourons tranquillement la douceur de la fin de journée…

Douceur du soir
Fin de journée sur le lac

Samedi 19 septembre 2020 :

Durant la nuit, il a plu un peu et, ce matin le soleil est voilé de quelques nuages… Nous allons faire plein d’eau et vidanges à l’aire d‘Ouroux-en-Morvan.

Un grand lac sauvage

Le beau et grand lac de Pannecière, aux rives bordées de collines boisées, est beaucoup plus sauvage que le lac des Settons. Plusieurs pêcheurs sont déjà installés. Certains ont monté leur tente sur le rivage pour le week-end.

C’est le plus grand lac de Bourgogne. Cet immense réservoir a été construit entre 1937 et 1949, suite aux grandes inondations de Paris, dans le but de réguler les eaux de la Seine.

Lac de Pannecière

Balade en forêt au cœur du Morvan

Nous quittons la Nièvre pour la Saône-et-Loire, jusqu’à Anost où nous avons l’intention de faire une promenade en forêt. Nous déjeunons en cours de route dans un petit hameau où nous trouvons un terre-plein herbu pour pique-niquer.

À notre arrivée devant la place de la mairie d’Anost, tout le parking est occupé par les pompiers qui font la haie d’honneur et tous leurs véhicules occupent la place : Un des leurs se marie …

Ce n’est pas trop difficile de trouver un autre emplacement pour se garer, dans ce petit village. Il y a de la place sur le parking derrière le centre de soins …

Après avoir traversé le village (et vu le défilé des mariés au passage),  nous voilà partis pour une belle balade dans la colline boisée (6 km environ, boucle qui passe devant Notre Dame de l’Aillant.)

À Anost, balade en forêt

Notre étape nuit

Nous allons nous garer sur un petit parking de départ de randonnée, dans la montagne de Glenne : « forêt domaniale des gorges de la Canche » (47.00 8013 / 4.10 4046)

Coin hyper tranquille, pas un bruit !

Dimanche 20 septembre 2020 :

Bibracte, capitale du peuple celte des Eduens

Aujourd’hui, le temps est nettement plus frais et brumeux. Nous allons à Bibracte, visiter le Musée des Eduens. Comme c’est la journée du patrimoine, ce musée est gratuit.

« Le site héberge le musée de la civilisation celtique, qui retrace la vie de cette cité de quelque 5 à 10 milliers d’âmes au sein d’un oppidum fortifié, que les fouilles archéologiques du mont Beuvray révèlent peu à peu. » Le peuple celte des éduens y vivait surtout au 1er siècle av. Jésus Christ.

Après l’intéressante visite du musée, nous montons en fourgon en haut du mont Beuvray. Nous pouvons déjeuner tranquillement sur le parking avant de déambuler sur le mont. C’est un très bel endroit, avec des arbres magnifiques, tordus et moussus, énormes …

Face-à-face
La chapelle St Martin est érigée sur l'emplacement d'un temple gallo-romain de la cité éduenne de Bibracte
Sur le mont Beuvray
Fouilles archéologiques

Comme c’est la journée du patrimoine, nous bénéficions d’une visite guidée des vestiges d’une « domus » (maison gallo-romaine) par un des archéologues qui travaillent actuellement sur le site.

Nous pouvons voir le travail des archéologues et profiter de leurs explications. C’est vraiment très intéressant …

Le travail des archéologues sur l'oppidum de Bibracte se poursuit toujours

Autun

Une fois descendus du mont Beuvray, nous nous rendons à Autun. Pas de problème pour trouver une place sur le parking de l’hôtel de ville.

 Flânerie dans la ville haute, avec la cathédrale St Lazare au magnifique tympan, et le musée Rolin, situé dans une belle maison ancienne. Il renferme, entre autres, la célèbre sculpture médiévale du 12ème s. : la « tentation d’Eve ».

De plus, en ce moment, se poursuit la biennale d’art contemporain, nous avons de la chance !

Le tympan de la cathédrale St Lazare d'Autun
"Le gardien", sculpture de Stief DeSmet dans la cour d'entrée du musée Rolin, lors de la biennale d'art contemporain, en 2020
La Tentation d'Eve, pièce maîtresse du musée d'Autun
Le porteur d'assiettes de Philip Aguirre y Otegui
Vierge ouvrante d'Anost
vierge allaitante
La "Vierge Bulliot"
sculpture du porche de la cathédrale
La fontaine St Lazare, face à la cathédrale, est une œuvre de Jean Goujon et date de 1543

Après une petite bière à une terrasse devant la cathédrale, nous voilà prêts à quitter Autun, car il faut trouver un endroit pour la nuit.

Notre étape nuit :

Nous continuons la route jusqu’au Breuil (sous Le Creusot).

Là, nous trouvons un endroit bien tranquille au lac de Montaubry, en bordure de la plage des Patins (46.789 041 / 4.521 145)

Notre étape au lac de Montaubry

Lundi 21 septembre 2020 :

Le beau temps ce matin nous incite à faire une belle balade au bord du lac. Un couple de grèbes huppés paradent. C’est un joli endroit, bien calme en cette saison… Il y a pas mal de pêcheurs, un jeune nous fait un brin de causette…

Nous déjeunons là et nous partons ensuite à Châlons sur Saône.

Lac de Montaubry
Musée de la photographie

À Châlons sur Saône, nous nous garons sur l’île St Laurent, puis nous nous rendons à pied jusqu’au musée Nicephore Niepce, musée de la photographie.

Après une petite balade dans les rues de la vieille ville, nous partons vers Beaune.

Nous traversons Meursault et Pommard et grimpons, par une petite route étroite, en haut d’une colline qui domine les vignes de Pommard. Un gentil promeneur nous indique où nous garer et nous fait un petit speech sur les vins d’ici hors de prix, ce qui n’est pas justifié selon lui…

Notre étape nuit :

Ce sera sur une colline au-dessus du vignoble de Pommard. Bel endroit avec un superbe point de vue, endroit sauvage et tranquille (47. 021 073 / 4. 793 566)

Notre étape nuit au-dessus du vignoble de Pommard
Pommard

Mardi 22 septembre 2020 :

Nous allons à Dijon, chez nos amis qui doivent partir en voyage demain. Nous avons l’intention de passer la journée avec eux et d’aller, demain, visiter les Hospices de Beaune et continuer notre voyage en Côte d’Or et Auxerrois… Malheureusement, il va en être tout autrement !

Nous arrivons chez nos amis où nous sommes chaleureusement accueillis mais, après le repas, Yannick se sent très mal. Déjà, ce matin, il ne se sentait pas bien et là, ça va de mal en pis. Après une visite chez le médecin, il est hospitalisé d’urgence à la clinique privée de Dijon : crise cardiaque ! Heureusement, il va être très bien soigné et nos amis nous laissent leur appartement dans le vieux centre de Dijon pour nous laisser le temps de nous remettre avant de rentrer chez nous.

Après trois jours et demi d’hospitalisation, Yannick peut sortir. Nous avons le temps de nous promener doucement dans le vieux Dijon, et de visiter le très beau musée des Beaux Arts, qui contient les magnifiques tombeaux des ducs de Bourgogne.

Au bout de la rue Musette, l'originale façade de l'église Notre Dame, ornée de 3 rangées de fausses gargouilles
Jacquemart et sa femme, Jacqueline, sont les sonneurs de cloches de l'église Notre Dame à Dijon
Sur la fontaine de la place François Rude, un vendangeur foule les raisins avec entrain ...
la Maison Millière, construite en 1483, est la plus vieille maison de Dijon

Le très beau musée des Beaux Arts est installé dans le palais des Ducs et des États de Bourgogne

Au musée des Beaux-Arts, les tombeaux des Ducs de Bourgogne sont, en réalité, des cénotaphes
Tombeau de Philippe le Hardi
Cortège de pleurants d'albâtre. Ils sont les éléments les plus remarquables et originaux des tombeaux
Au cœur du vieux Dijon, le joli jardin de nos amis