Grèce : île de Lefkada

Nous arrivons en Grèce vers 13h et, d’un coup, il est 14h ! et oui, il faut avancer sa montre d’une heure quand on arrive en Grèce ! Nous trouvons une petite plage de galets avant Sagiada où nous allons nous poser pour le reste de la journée et la nuit…

 

-Nord de la Grèce : forteresse de Parga

Mercredi 26/09/2018 : Hier, il faisait un temps magnifique et, ce matin, c’est la tempête !

Nous quittons la petite plage pour prendre la route jusqu’à Parga. Nous nous garons un peu avant la forteresse et allons visiter cette jolie petite ville.

Mais c’est incroyablement bourré de touristes ici !

La forteresse est plutôt à l’abandon, c’est un bel endroit qui domine la mer…

La rue parallèle au port n’est qu’une suite de boutiques où se presse une foule de personnes de toutes nationalités.

La forteresse de Parga

Une plage tranquille, ouf!

Partons vite de là ! Nous nous arrêtons au bord de la plage d’Amoudia pour déjeuner. Ici, c’est tranquille et la plage est belle… Dommage qu’il fasse si mauvais temps !

Une ville où il fait bon flâner (malgré la tempête!)

Bientôt, nous arrivons à Preveza où nous nous garons sur le parking du port.

Flânerie dans les rues piétonnes bordées de petits cafés sympas. Cette ville a l’air agréable.

Notre bivouac

Au bord de la longue plage de Preveza, à Mytikas… Ce soir, on se croirait en hiver…

Ile de Lefkada

Jeudi 27/09/2018 : Ce matin, le soleil est revenu mais il y a beaucoup de vent.

Nous partons pour l‘île de Lefkada en prenant le tunnel après Preveza (3€), puis nous franchissons le pont qui relie l’île au continent, en passant près de l’imposant fort Santa Maura.

Dans une rue à Lefkada

Une capitale aux façades pastel

Nous arrivons directement à la ville de Lefkada, capitale de l’île du même nom.

Après nous être garés sur le port, nous flânons dans les jolies rues. Elles sont bordées de maisons aux façades recouvertes de tôle ondulée peintes de tons pastels… Boutiques d’un autre âge, églises,  petits cafés populaires… Tout ça est bien sympa!

Ambiance méditerranéenne, décontractée…Cette petite ville est très agréable.

 

 Sur la côte ouest

Nous déjeunons sur un petit parking au bord de la route qui domine la longue plage de Pefkoulia.

Puis nous allons à pied jusqu’au village d’Agios Nikitas, en empruntant le chemin le long de la mer en se faisant parfois asperger par les vagues… Il y a de la houle aujourd’hui !

La rue principale du village est bordée de restaurants et boutiques de souvenirs…

Un sentier qui grimpe raide jusqu’en haut du cap

 Au bout de la rue principale du village, un étroit chemin grimpe raide jusqu’en haut du cap qui domine la plage de Mylos.

Dans le village, nous avions vu un panneau annonçant une pétition lancée par des amoureux de cette plage pour sauvegarder ce site sauvage afin qu’il ne devienne pas la proie du tourisme de masse… Mais, est-ce possible ?

Un vieux tronc sur le chemin
Plage de Mylos
Un joli campanile

 

Dans la montagne

La route sinueuse qui serpente à flanc de montagne nous mène au village de Kalamitsi, d’abord…

 

Puis à Exanthia. Enfin, un village resté authentique et tranquille…  

Nous prenons un café frappé dans un sympathique petit café/librairie, vraiment sans chichis et fréquenté par des gens du cru

Un petit café populaire très sympa
Le Saut de Leucade

Dans un paysage splendide

Nous reprenons la route qui surplombe de magnifiques paysages se détachant sur la mer d’un bleu incroyable, jusqu’à Porto Katsiki. Très belle plage au pied des falaises mais difficile d’accès, parkings payants, bars de plage et beaucoup de monde…

Notre bivouac

Arrivés au phare, endroit appelé “le Saut de Leucade“, à l’extrême pointe sud de l’île, nous trouvons enfin notre bonheur : Un petit coin pour bivouaquer sur la falaise avec une superbe vue sur les îles d’Ithaque et Céphalonie, en face.

Quelques endroits touristiques

-Vendredi 28/09 : Le vent souffle en tempête et le ciel est gris. Pas de chance… A Vassiliki, qui n’est qu’un spot de véliplanchistes ne présentant aucun intérêt si ce n’est des bars et restos modernes, nous ne nous attardons pas.

 Nous faisons un tour sur le port de plaisance de Sivota, où il y a beaucoup de voiliers à louer (Prix intéressant, en cette saison,d’ailleurs). Les quais sont bordés de terrasses…

Un coin paradisiaque

Un peu après Vlikho, sur la côte est, nous empruntons un chemin caillouteux et cahoteux, très étroit, avec plein de trous sur 2 kms … Pas facile de se croiser ici, mais ça passe !…

Et nous voilà sur une petite plage de galets où nous allons rester jusqu’à demain. Le temps s’améliore, nous pouvons nous baigner et faire une grande promenade à pied sur le chemin côtier, avec les voiliers voguant dans la baie et la vue sur l’île de Méganissi

Nous sommes tout seuls dans ce joli coin perdu… quel bonheur !

Fermer le menu