Vérone

– Mercredi 18/6/2008 : Arrivée à Vérone dans la soirée, après la route assez pénible depuis la frontière slovène…

Notre lieu d’étape

Nous nous garons sur l’aire aménagée pour CC (10€ la nuit), près de la Porta Palio.

De grands arbres donnent de l’ombre, nous sommes tout près du vieux centre et l’endroit est tranquille.

Ce soir, sur la Piazza Bra, tous les cafés sont pleins de monde…

Piazza Bra, le soir

– Jeudi 19/6/2008 : 

Pour aller vers le centre, nous passons près du Castelvecchio, flanqué du pont Scaliger …

Tous deux ont été détruits pendant la dernière guerre mondiale et fidèlement reconstruits avec des matériaux d’origine, récupérés dans le fleuve !

À la fois résidence des seigneurs et forteresse, le Castelvecchio a été édifié pour défendre la ville des invasions de l'extérieur et des révoltes intérieures venant du peuple !!!
Le pont Scaliger, ou pont du Castelvecchio, était utilisé exclusivement par les familles nobles. Il pouvait être traversé à l'abri des attaques et permettait de sortir rapidement de la ville.

La Piazza delle Erbe

C’est la plus belle place de Vérone, avec ses palais, ses demeures aux façades ornées de fresques, une fontaine… et un marché permanent !

La place, avec son marché quotidien, est toujours pleine de monde ...
Sur la piazza delle Erbe, une colonne coiffée d'un lion rappelle la domination de Venise. En arrière, se trouve le palais Maffei.
Fresques sur une façade

Torre dei Lamberti

La Torre dei Lamberti s'élève à une hauteur de 84m...
C'est la tour la plus élevée de la ville
Curieusement, une côte de baleine se balance sous une arche !
La Torre dei Lamberti appartient au palazzo del Comune.
Un ascenseur nous monte en haut de la tour...
De là-haut, la vue est superbe ...

La Piazza dei Signori

La piazza dei Signori est toute entourée de palais majestueux... La statue de Dante Alighieri se dresse au centre.
Façades ornées de fresques et de stucs ...

La casa di Giulietta (la maison de Juliette)

Le célèbre balcon de la maison de Juliette
Les murs du porche d'entrée de la "casa di Giulietta" ...
... sont entièrement recouverts de graffiti d'amoureux ...
... dans toutes les langues.

L’église Sant’Anastasia

Nous suivons les belles rues de la vieille ville ...
... jusqu'à l'église Sant'Anastasia
Dans l'église Sant'Anastasia, une Vierge allaitante ...
... et des croisés en adoration

Après le déjeuner dans un bon petit restau, bien tranquille, « Pan i Vino », situé près du Duomo (la cathédrale), une petite visite à ce monument s’impose…

... et son élégante façade à rayures en marbres blanc et rose ...

Les arènes

 Retour par les vieilles rues et places, jusqu’à « L’œil de Vérone », la plus grande arène de l’Italie après le Colisée de Rome …

Depuis, 1913, le premier festival d'opéras retentit là où les gladiateurs faisaient couler le sang à l'époque romaine ... Le décor d'un spectacle y est en cours d'installation.
Un pan de mur extérieur subsiste. C'est l'unique vestige de l'enceinte originelle, victime d'un tremblement de terre au Moyen-Age
La piazza Bra, où se trouvent les arènes, est toute entourée de terrasses de cafés... C'est un lieu de passage obligé à Vérone
 
San Zeno Maggiore

Pour finir la visite, nous partons, pleins de courage malgré la chaleur, à pied, vers l’ouest de la ville.

En suivant le cours de l’Adige, nous arrivons à la célèbre église San Zeno Maggiore.

À l’intérieur, se trouve le fameux triptyque de Mantegna dont une partie est au Louvre.

Malheureusement, il est en réfection et il nous sera donc impossible de le voir !!!

GRRR !!!

L'église San Zeno Maggiore

Malgré la fatigue de la journée,  après un peu de repos au fourgon,  nous retournons en ville dans la soirée.

C’est l’occasion de déguster une bonne glace lors d’un dernière balade nocturne à Vérone

Retour en France

Vendredi 20 juin 2008 :

Mais nous voilà à la fin du voyage… Il faut désormais rentrer en France.

Après Torino, nous prenons la route pour Sestrière. Halte déjeuner au bord d’un étang à Villar Perosa, après Pinerolo

Lors de la traversée des Alpes, nous roulons dans un paysage grandiose et ensoleillé…

Halte pour la nuit à l’Alpe du Grand Serre, comme à l’aller (mais il y fait nettement moins froid !)

Fermer le menu