Kompong Cham

– Mercredi 24/10/2012 : A 9h, comme prévu, nous sommes à l’arrêt de bus de Kratie où le bus pour Kompong Cham ne devrait pas tarder à arriver…A 9h45, il n’est toujours pas là. Il parait qu’il est en panne et qu’un autre bus va bientôt arriver nous prendre…

 

A Kratie, en attendant le bus pour Kompong Cham

Nous avons la compagnie d’un petit garçon qui doit habiter  dans la gare routière avec sa famille. Son père s’occupe de vendre les billets de bus et tient aussi un petit café dans le local de la « gare ».

Les enfants vivent comme ça, au bord de la rue, ils se lavent à un tuyau d’arrosage et dorment tous entassés dans une petite pièce attenante… il n’y a pas de garderie ici, chacun se débrouille et les enfants doivent vivre sur le lieu de travail des parents.

En route

Enfin, à 10h30, voilà le bus… Il est bourré de monde !

La route est défoncée mais le payasage le long du Mékong est agréable… Tout à coup, la jeune fille assise à côté de moi me montre du doigt quelque-chose par la fenêtre : c’est la porte de la soute à bagages qui s’est ouverte!…

Heureusement que l’on s’en est aperçu à temps.

Aucun bagage n’est tombé sur la route…ouf!

Trouver un hôtel à Kompong Cham

Arrivés à Kompong Cham vers 14h. Il fait très chaud.  Nous nous rendons péniblement jusqu’à la berge du Mékong où nous avons relevé dans le guide plusieurs hébergements possibles… Arrivés au « Mékong Sunrise », le patron nous apprend qu’il n’a aucune chambre libre et que nous aurons sûrement du mal à trouver quelque-chose pour ce soir. En effet, demain aura lieu un examen rassemblant des étudiants qui viennent de tout le Cambodge et que, par conséquent, ils ont retenu toutes les chambres de la ville!

Bien, sûr, il ne reste que des cagibis très chers! 

Après de longues et pénibles recherches, nous trouvons une chambre dans nos prix.

L’hôtel est situé en plein centre et le personnel est très serviable et souriant. Nous sommes sauvés !

 

Visite du Wat Nokor

En fin de journée, nous prenons un tuk-tuk pour visiter le Wat Nokor, à 2km de la ville. Il s’agit d’un ancien temple bouddhique préangkorien  (IXe s), très beau au coucher du soleil.

Il comporte aussi dans son enceinte un village de moines et de nonnes.

A l'intérieur du temple préangkorien, une pagode récente est curieusement imbriquée
La pagode récente incrustée dans le sanctuaire central du temple d'origine
Des petits curieux étonnés devant ces drôles de visiteurs
Allo, le ciel ?
Le Wat Nokor et ses dépendances sont situés dans un bel environnement campagnard

Le soir à Kompong Cham

De retour en ville, le marché de nuit bat son plein. Il y a des stands de brochettes, grillades en tout genre et nourritures diverses, et pas mal d’animation.

Nous dînons au « Mékong Crossing », sur la terrasse devant le Mékong.  Endroit sympathique (bon « amok, » plat national du Cambodge)

Demain matin, à 8h, nous prendrons le bus pour Siem Reap où nous allons visiter le merveilleux site d’Angkor…

Une nonne ? avec du rouge à lèvres !!!
Fermer le menu