Lac d'Orhid

D’Elbasan, nous prenons la route vers le lac d’Orhid….

En cours de route, nous faisons halte à un grand marché de campagne où il fait bon flâner devant les étals, faire quelques achats de fruits et légumes et observer l’animation qui y règne…

La route file sans problème jusqu’au lac d’Orhid

Ce serait le lac le plus profond des Balkans et l’un des plus vieux du monde.

Il est partagé entre l’Albanie et la Macédoine (devenue depuis peu “Macédoine du Nord”)…

Nous arrivons à ce qui est l’extrémité nord de la partie albanaise du lac, au petit village de Lin.

Village de Lin sur le lac d'Orhid

Le village de Lin

Nous nous garons à l’entrée du village, devant un restaurant, et nous promenons jusqu’au bout de la rue qui s’adosse à la falaise et longe la rive…

Elle est bordée de jolies maisons en pierres sur lesquelles grimpent les treilles… Beaucoup de petits jardins luxuriants : figuiers, pêchers, tomates, piments, etc… Les gens sont assis devant leurs portes et nous saluent.

 

Un très beau pavement en mosaïque

Par un chemin qui grimpe dans la falaise derrière les maisons, nous montons jusqu’aux ruines de la cathédrale paléochrétienne.

Il subsiste un superbe pavement en mosaïque bien conservé.

Il fait la renommée du village.

Restaurant sur pilotis

Une fois redescendus au bord du lac,  nous allons déjeuner dans le restaurant à l’entrée du village. Il a une agréable terrasse sur pilotis où nous dégustons le savoureux poisson du lac, le “koran”, avec des frites maison. Les restaurants, en Albanie, ne sont vraiment pas chers.

Nous partons pour Pogradec, au sud…

Les bords du lac sont très aménagés (c’est à Lin que nous avons trouvé le plus d’authenticité)…

La route suit la rive.

Il y a plusieurs campings tout le long mais souvent, ils se trouvent en contre-bas de la route, ce qui doit être bruyant car il y a quand même de la circulation…

Un petit camping bien calme

Nous dépassons la ville et, à l’extrémité du lac, un peu avant le parc de Dilon, nous nous installons dans un petit camping très plaisant, pas cher (12,50€ pour nous deux + le fourgon) et tranquille.

Les emplacements, éloignés de la route,  se situent dans le jardin derrière le restaurant, c’est le “camping Arbi”.

Il y a même une plage privée !

On peut profiter d’une petite plage privée avec chaises longues, de l’autre côté de la route, au bord du lac.   Un endroit bien agréable…

Nous finissons là l’après-midi… Bain dans le lac en compagnie des cygnes et farniente au soleil…

C’est vraiment un endroit bien agréable…

Fermer le menu