Mathura

Les ghats au bord de la Yamuna

Après atterrissage à Delhi

– Vendredi 12/01/18 : Après la nuit dans l’avion, l’arrivée à Delhi et le voyage en train, nous arrivons à Mathura à 17h30.

Notre logement à Mathura

Devant la gare, nous prenons un cyclo-rickshaw qui nous emmène à la Gaurav Boarding guest-house.

Elle est bien située, dans un quartier tranquille, pas trop loin de la vieille ville.

Sur la terrasse devant la guest-house, un petit étal de cuisine rapide propose quelques plats. Heureusement qu’il y a cette échoppe car il n’y a pas d’autre resto dans le coin… Nous dînerons là tous les soirs (bons dosas), c’est bien pratique.

 

Les messieurs ont des bonnets bien chauds...

Les chèvres ont un gilet !

En cette saison, il y a du soleil en journée et il fait bon mais le soir et le matin, il fait très frais, il faut bien se couvrir…

Les ruelles de la vieille ville

-Samedi 13/01/18 : Après avoir acheté une carte SIM indienne dans une petite boutique, nous suivons les ruelles bordées d’échoppes de toutes sortes… Dans le tumulte des passants et de la circulation, les ânes, vaches, chèvres, beaucoup de chiens errants et beaucoup de singes…

Enfin, toute l’Inde que l’on aime. Pas un seul touriste occidental, en revanche…

Dans la vieille ville de Mathura

Une mosquée jouxtant un temple hindou !

La Katra Masjid

La Katra Masjid est bâtie contre le temple de Kasava Deo.

Elle est très bien gardée par une escouade de soldats et, pour y entrer, il faut montrer patte blanche.

Cette mosquée a été construite au 17ème siècle par Aurangzeb à la place d’un temple hindou qu’il avait fait raser, ce qui suscite encore du ressentiment de la part des intégristes hindous qui rêvent de reconquérir le lieu, d’où la présence des soldats.

Des buffles au pied de la mosquée

En bas des escaliers de la mosquée, il y a des fermes avec des troupeaux de buffles et de vaches. C’est amusant à observer du haut des marches qui mènent à la mosquée, en revanche, à l’intérieur, pas grand-chose à y voir…

Krishna est né là !

Le temple de Kesava Deo (ou Shri Krishna Jammbhoomi), est le lieu où les pèlerins viennent se recueillir devant la dalle sur laquelle serait né Krishna… il y a 3500 ans

Comme toujours, beaucoup de ferveur et de superstition…

Cérémonie de remariage

Sur les ghats, nous sommes intrigués par un groupe de personnes rassemblées pour une photo de cérémonie. Elles semblent être en habits de mariage mais ne paraissent plus très jeunes. En fait, il s’agit de remariage ou plutôt de renouvellement des vœux de mariage qui se fait vers 60 ans ou plus… Une sorte de noces d’or, en quelque sorte…

Cérémonie de remariage... mais entre les mêmes époux... Et oui, comme des noces d'or ...

Le long de la voie ferrée

Nous rentrons à notre guest-house en longeant la voie ferrée désaffectée bordée de nombreuses habitations.

Toute une vie s’étale sur les bas-côtés de la voie : Groupes de femmes qui fabriquent des kms de colliers en métal, enfants qui jouent… Chèvres revêtues de leurs tenues d’hiver, poules, troupeaux de buffles… Femmes transportant des plateaux de bouses séchées sur la tête, hommes qui ont fini leur journée de travail…

Tous ont l’air très étonnés de nous voir là, ils viennent nous serrer la main, nous saluent, nous sourient…

Nous avons bien fait de prendre ce chemin au lieu de passer par les rues complètement engorgées par la circulation trépidante à cette heure-ci… C’est infiniment plus sympa…

La lutte traditionnelle

Toujours le long de la voie ferrée mais au bout de la zone habitée, nous longeons un parc et, là, se trouve un gymnase où des hommes s’entraînent à la lutte traditionnelle, le « kushti », qui se pratique dans la terre, le corps enduit de boue.

jeux d'enfants dans la rue
Qu'est-ce qu'il mijote ?

Le tchaï, boisson nationale par excellence

Il n’est pas possible de passer devant un stand de tchaï sans s’arrêter pour déguster un petit verre de cet excellent thé au lait sucré mijoté pendant des heures avec de la cardamome, de la cannelle, etc…

Vendeur de tchaï dans la rue

Renseignements pratiques :         E-Visa : 50$/pers (44€)

Arrivée à Delhi le 12 janvier, retour à partir de Goa (via Mumbai et Delhi) le 23 février, avec AIR INDIA, billets pris en novembre : 520 € par pers.

Nous décollons de Paris Charles de Gaulle, le 11 janvier, à 21h30, avec Air India.

De l’aéroport,  tout neuf et très moderne métro jusqu’à la gare centrale de New Delhi.

Dans le quartier de Pahar Ganj, nombreux petits bureaux de change (très bon taux)

Achat d’une carte SIM indienne avec forfait 4G (valable 3 mois)  à Mathura (très utile et peu chère) : 1000rps

-MATHURA  (3 nuits): 2h de train depuis Delhi 

-« Gaurav Boarding house » Junction Rd, Dampier Nagar, tél : 0565 6455166 info@gauravhotels.com (chambre correcte, accueil sympa, 800rps)

-Balade à Vrindavan depuis Mathura en tuk-tuk (200rps aller et 200rps retour)

Fermer le menu