Pont U Bein, Inwa, Sagaing, Mingun

A scooter jusqu’au pont d’U Bein

-Mardi 17/01/2017 : Nous partons à scooter vers 8h30 dans la circulation intense de Mandalay.

Après le marché Zeguio, il faut prendre la 84ème rue jusqu’au bout. Nous demandons notre route à plusieurs personnes en cours de route, tout le monde est très gentil et nous renseigne sans même que l’on ait besoin de demander où l’on va ! Ils se doutent ce que tous les touristes vont voir…

Le fameux pont U Bein

Construit en 1849, avec le bois provenant du palais d’Inwa alors abandonné, ce pont mesure 1 200m de long et permet d’enjamber le lac Taung Tha Man, reliant ainsi la ville à la campagne.

Le Pont U Bein

Il n’y a pas beaucoup d’eau en cette saison

Le lit du lac est très découvert et laisse la place pour les cultures et … les canards…

 

Au début, il y a pas mal de marchands de souvenir sur le pont mais, vers 10h, tout le monde s’en va au monastère pour assister au repas des moines et donc, plus aucun touriste à cette heure… c’est le bon moment pour s’y promener…

Changer de l’argent

Nous partons ensuite pour Inwa. Nous traversons la ville d’Amarapura où nous nous arrêtons dans une banque pour changer des euros (toutes les banques à Mandalay étaient encore fermées quand nous sommes partis : horaires des banques en Birmanie : de 9h30 à 15h) puis nous arrivons à l’endroit où l’on traverse la rivière pour accéder à l’île d’Inwa.

Inwa

Le bac coûte 1000k A/R/par personne plus 1000k pour le scooter et, heureusement, c’est le gars du bac qui le monte et qui le descend de l’autre côté, car c’est assez périlleux !

Monastère Bagaya Kyaung

Une fois sur l’île d’Inwa, on peut se promener tranquillement à pied dans la campagne et visiter, entre autres, le très beau monastère Bagaya Kyaung. Tout en bois, il possède de très grandes colonnes en teck et de belles portes sculptées.   (Il est compris dans le forfait acheté hier à Mandalay).

Le batelier
Dans la belle campagne d'Inwa
sculptures dans un temple
Calme et sérénité règnent à l'intérieur du monastère Bagaya Kyaung
Dans le monastère Bagaya Kyaung

 

 

 

Sagaing

Nous reprenons la route, passons un grand pont et nous voilà à Sagaing…

Le scooter a un peu de mal à grimper jusqu’au sommet de la colline la plus haute, où se trouve la U Ponya pagoda très kitsch et très colorée.

 Du haut de sa terrasse, on  découvre un beau panorama sur les collines alentours couvertes de stupas

Au loin, le pont de Sagaing

En bateau pour Mingun

– Mercredi 18 :  Pour aller de l’hôtel à l’embarcadère, taxi 4000k. Bateau : 5000k/pers pour une traversée d’une heure. Le départ est à 9h et le retour à 13h.


Il faut d’abord faire la queue pour prendre son billet car il y a beaucoup de touristes. Ensuite, il faut attendre un bon moment pour savoir sur quel bateau monter. Il y en a beaucoup mais certains ne prennent que deux personnes, d’autres des groupes en voyage organisés… Enfin, c’est un peu le bazar !

Pour nous et le reste des touristes individuels, il faut nous entasser dans la soute sur des chaises en plastique… Il n’y a que quelques fauteuils sur le pont et il faut ruser pour réussir à y aller… Quitte à s’asseoir par terre mais, normalement, ce n’est pas permis. On est quand même mieux là-haut !

Avec tout ça, le bateau ne part qu’à 9h30.

Le port d'embarquement pour Mingun
La traversée est tranquille, on peut voir les berges sableuses de l'Irrawady ponctuées de petits villages
et, sur le fleuve, de grands radeaux chargés de bois tirés par par des remorqueurs...

Mingun

Nous arrivons à Mingun, il faut payer 5000k/pers pour y accéder !… Le village n’est qu’une succession de boutiques de souvenirs.

  Il n’y a que trois centres d’intérêt (tout relatif) : Un énorme tas de briques  : La pagode inachevée, commencée en 1790 par un roi ambitieux et jamais terminée mais ayant nécessité le travail forcé de milliers d’esclaves… Une cloche géante (bof) et…

Heureusement, une très belle pagode toute blanche, la Shin Bomei pagoda ou Mya Thein Tan (ou encore  Hsinbyume pagoda du nom de la première femme du roi Bagyidaw, en l’honneur de qui elle fut construite). Elle est vraiment belle et ça sauve le reste.

Mingun est bourrée de touristes et de vendeurs de souvenirs.
Nous déjeunons dans un des petits restos non loin de la rive et c’est l’heure du retour en bateau…

La pagode inachevée
Shin Bomei pagoda
Shin Bomei pagoda
Fermer le menu