CROATIE : Varazdin, Zagreb, Samobor

Notre lieu de bivouac

Arrivés du Lonjko Polje en fin d’après-midi, nous commençons par chercher un endroit où passer la nuit à Varazdin… Nous abordons la ville du côté est, donc par le lac. Il est bordé par un complexe de loisirs où nous trouvons une place pour nous garer sans problème.

De notre parking, nous pouvons voir un grand panneau qui indique qu’un concert de Bob Dylan a eu lieu ici, il y a quelques jours… Est-ce possible ? Bob Dylan au fin fond de la Croatie ? Zut, nous l’avons raté… Dommage !

– Dimanche 15/6/2008 :

Varazdin

Un grand parking gratuit derrière le château (près du cimetière) constitue un endroit idéal pour visiter la ville.

Le château tout blanc de Varazdin a été construit par un italien au XVIème s.

Nous partons flâner dans les rues de cette belle ville baroque… Elle fut même, au XVIIIème siècle, capitale de la Croatie, pendant quelques années.

En ce dimanche matin, les rues sont presque désertes…

Vue sur les toits et les clochers baroques depuis le château
Le palais Sermage nous étonne par sa façade au décor original
La jolie place Tomislava est entourée d'édifices aux styles variés. Au fond, se dresse l'hôtel de ville.
On dirait que Grégoire de Nin a quelques soucis !
Clocher et façade baroques pour l'église du couvent des Ursulines
Joli cadran solaire sur l'église des Franciscains...
La cathédrale aussi en possède un ...
Un beau portail pour la cathédrale de l'Assomption ...
... ainsi que pour le distributeur de billets !!!

Une taverne très authentique

Mais arpenter les rues, ça creuse… Il est temps de trouver où déjeuner.

Finalement, ce sera au « Pivnica Raj », sympathique taverne populaire au décor et à l’ambiance un peu surannés.

La taverne "Pivnica Raj" est située en plein cœur historique de Varazdin
La belle salle voûtée du restaurant
Superbe enseigne ...

Un cimetière romantique

Après un tour dans le beau cimetière arboré et très poétique de Varazdin,  nous prenons la route pour Zagreb dans un paysage verdoyant et boisé…

Petite halte au passage pour admirer le château de Trakostan

Datant du XIIème s, il est bâti sur une colline,  entouré d’un grand parc et d’un lac

À Varazdin, un cimetière très poétique ...
Le château de Trakostan
Un lac et un parc verdoyant s'étendent au pied de la colline où est juché le château

Nous  arrivons à Zagreb vers 18h. L’entrée dans la ville est très facile, il n’y a pas du tout de circulation, c’est dimanche.

Le lac Jarun

Au bord du lac, en revanche, il y a beaucoup de monde car il fait très beau et le vaste parc qui le borde est très aménagé. L’entrée y est payante.

Beaucoup de sports peuvent y être pratiqués (ainsi que des compétitions) : aviron, voile, natation, sports collectifs, ping-pong, équitation, etc… plus la pêche à la ligne et les pique-nique, balades à vélo, etc…

C’est peu dire qu’il est très fréquenté le dimanche.

Notre lieu de bivouac

Nous demandons à un agent de sécurité la permission de rester au bord du lac cette nuit et, après quelques hésitations et conversation avec son chef par radio, il nous donne son accord… Chic !

Le soir, tout le monde s’en va et la nuit y sera très tranquille…

Lac Jarun

Zagreb

– Lundi 16/6/2008 : Ce matin, nous sortons le fourgon du parc pour le garer sur un parking gratuit près de l’arrêt des trams. Le centre-ville étant assez loin d’ici, nous prenons le tramway et nous arrivons sur la place « Josip Jelacica », au cœur de Zagreb.

La  ville haute

Comprenant le quartier Kaptol et le quartier Gradec, la ville haute forme la plus ancienne partie de la ville.

Les deux flèches de la cathédrale (l'une est en réfection lors de notre passage) émergent au-dessus des toits des fortifications qui la jouxtent
La grande place devant la cathédrale est le départ de la rue Kaptol, bordée de belles demeures. Au fond, l'église St François
Rue Vlaska, la statue d'August Senoa, grand poète croate, s'appuie nonchalamment à une colonne ...
Le grand marché Dolac se tient tous les matins dans ce qui fut le cœur médiéval de Kaptol (rasé en 1925, malheureusement)
La rue Tkalciceva se trouve à la frontière entre Kaptol et Gradec. C'est un des endroits les plus animés et touristiques de Zagreb
Une maison sous haute protection !
Le clocher baroque de l'église Ste Marie, se dresse en arrière du marché Dolac
La porte de Pierre est la dernière porte de la ville encore existante. Victime d'un incendie, elle fut reconstruite en 1760.
À l'intérieur de la porte de Pierre, une portrait de la Vierge, épargné par l'incendie, fait l'objet d'un culte populaire, comme en témoignent les nombreux ex-voto qui tapissent les murailles.
L'église St Marc possède un toit où figurent les blasons de Zagreb, de la Slavonie et de la Dalmatie
À l'angle d'un bâtiment de la place St Marc, où se trouvent le Siège de la présidence et le Parlement, figure la tête sculptée de Matija Cubec. Il fut le chef d'un soulèvement paysan au XVIème s.
L'agréable promenade Strossmayer est bordée de petites guinguettes...
Un petit funiculaire relie la ville haute à la ville basse

La ville basse

Elle abrite de nombreux musées, de beaux exemples d’architecture des XIXème et XXème siècles et est plantée de nombreux espaces verts…

La Place Zrinjevac débute le célèbre "fer à cheval", composé de huit places en U, plantées d'espaces verts et constellées d'imposants édifices publics.
Le Musée archéologique
Statue de Strossmayer. Ce prélat et parlementaire croate joua un grand rôle dans le mouvement national croate et dans la promotion de l'enseignement supérieur.
Une façade "Art Nouveau"
De belles nuances de gris !

Dans l’après-midi, nous quittons Zagreb pour nous rendre à Samobor

 Cette petite ville fait un peu penser à une station thermale autrichienne…

Elle a pour spécialité le gâteau à la crème « kremsnite » (un peu écœurant, mais très apprécié ici, semble-t-il …)

Nous passons la nuit sur un parking très tranquille au bord de la rivière…

L'église de Samobor
... Et la place
Promenade au bord de la rivière à Samobor ...
Maisons les pieds dans l'eau
Fermer le menu