Lac Skadar, Ucinj, Petrovac

Le lac Skadar : La "baie d'Along" des Balkans

Nous voilà donc sur les rives du lac Skadar,

le plus grand de la péninsule balkanique, à cheval sur le Montenegro et l’Albanie

Très beaux paysage mais route très étroite et sinueuse.

Collines et îlots émergent de verts marécages couverts de nénuphars jusqu'aux eaux libres qui semblent s'étendre à l'infini.
Du haut de la route, le paysage est superbe

Petite halte à Virpazar

Cette sympathique bourgade s’étend au bord du lac…

Nous y reviendrons après-demain et y passerons la nuit.

Le lac forme de multiples bras. L'un d'eux baigne le sympathique village de Virpazar
Le vieux château de Besac domine le village du haut de sa colline...
Virpazar : Au bout du pont, s'élève un monument commémoratif très "style soviétique"
Sur la place du village se trouve une fontaine publique où nous avons pu faire le plein d'eau

La route qui domine le lac,  pleine de trous,  toujours aussi sinueuse et étroite offre une vue merveilleuse…

Une jolie balade à pied…

… Jusqu’à un village minuscule et très rustique

Les petites maisons de pierres et les jardins soigneusement cultivés, bordés de treilles et de gros châtaigniers sont reliés par des chemins pavés de pierres et bordés de murets. Nous cheminons ainsi jusqu’à la mosquée et son minaret.

Les petits chemins bordés de murets de pierres mènent au village
Le village ...
... et sa mosquée
Un espace bien plat sous les arbres nous accueille pour la nuit...

Vers le sud du Montenagro

– Jeudi 5/6/2008 : Après une nuit bien calme, nous partons vers l’extrémité sud du pays.

Nous passons par Ostros, au bout du lac. La rue principale est bordée des deux côtés de petites échoppes pleines de marchandises diverses.

La route est souvent traversée par des ânes, des vaches, des chèvres… et des nuages qui nous plongent dans le brouillard pendant un bon moment…

À Vladimir, se tient un marché.

Il y a des véhicules garés partout et plein de monde.

Les petits producteurs locaux y vendent les bons légumes de leurs jardins… C’est le moment de faire le plein de produits frais.

Jour de marché à Vladimir

 

 

… Après un excellent café pris au bistrot du coin très animé, où il n’y a que des hommes (sauf moi !) …

 

… Nous partons vers la côte jusqu’à Ulcinj

Ulcinj

Visite de la vieille ville, très calme, elle semble en cours de rénovation (plus ou moins !)

Après avoir été sous la coupe des Vénitiens, Ulcinj fut conquise par les Turcs et devint un repaire de pirates et de corsaires au XVIIème siècle

Elle ne fut annexée au Montenegro qu’en 1881.

La ville médiévale semble plutôt délaissée … Personne dans les rues, les vieilles pierres écroulées jonchent le sol et beaucoup de bâtiments sont en ruines…

Toute la vie se trouve dans la partie moderne de la ville et autour des plages.

Ulcinj, la ville médiévale domine le port
Dans la vieille ville d'Ulcinj
Au pied de la ville fortifiée ...
... Mala Plaza, (la petite plage)
Église orthodoxe et minaret se côtoient...
En arrière, on aperçoit la muraille de la ville médiévale
Nous allons jusqu'à la grande plage de sable gris ...
... "velika plaza", longue de 12,5 km, qui s'étend jusqu'à la frontière albanaise.

À cette heure, il n’y a personne sur la plage… Nous prenons un bon bain et déjeunons sous les pins, puis nous continuons jusqu’à la zone frontalière.

La route dans ce coin est bordée de grands espaces où paissent des troupeaux de moutons.

Quelques maisons sont en construction, la zone parait en cours d’aménagement…

Tout à coup, au bout de la route, une barrière et un panneau : « Attention, zone frontalière »…

Nous atteignons la rivière Bojana qui marque la frontière avec l’Albanie

Une île sur l’épave d’un bateau

L’île d’Ada

Elle s’est formée par l’accumulation de sable autour de l’épave d’un bateau naufragé en 1858 !

Reliée par un pont, cette île est transformée en centre naturiste réservé seulement à ses clients.

À l’ouest de l’île, le long de la rivière Bojana, des cabanes en bois, des pêcheries et petits restos avec terrasses au-dessus de l’eau, forment un joyeux méli-mélo…

Près du pont de l'île d'Ada, des pêcheries ...
...et des guinguettes au bord de l'eau...

Ensuite, il n’y a plus qu’à faire demi-tour et rejoindre la route côtière.

Entre Ulcinj et Bar, la côte est  bordée de falaises et de plages encaissées, malheureusement, plus loin, les travaux enlaidissent le paysage. Toute cette côte est en voie d’aménagements, ce qui ne présage rien de bon pour l’avenir. 

  Petite halte à Petrovac

La plage est bourrée de monde mais un bon bain nous tente trop… On y va !

îlots face à la plage de Petrovac

Notre étape nuit

Il y a décidément trop de monde par ici, nous décidons donc de retourner à Virpazar pour passer la nuit où nous serons plus tranquilles.

Là, pas de problème pour rester sur le parking au bord de l’eau, devant le port où sont amarrés les bateaux de balade sur le lac…

Et nous sommes tout près du centre du village et de sa bonne boulangerie (pour le petit dej, c’est pas mal !)

Au-dessus de Petrovac, la route grimpe dans la montagne
Virpazar by night
Fermer le menu