Mac Leod Ganj

Du 1er au 4 avril 2015

Aller d’Amritsar à Mac Leod Ganj :

-Mercredi 1/04/2015 : De la gare routière d’Amritsar, nous prenons un bus pour Pathankot à 7h30. Nous y arrivons à 10h30 et nous avons juste le temps de monter dans le bus pour Dharamsala. La route entre Pathankot et Dharamsala est plutôt en mauvais état. C’est une route de montagne, en travaux à certains endroits. Le chauffeur du bus est un fou du volant et, en plus, il pleut!

A la bus stand de Lower Dharamsala, nous prenons un taxi pour rallier Mac Leod Ganj. La route qu’il emprunte est pleine de trous et grimpe raide ! Nous sommes secoués comme des pruniers là-dedans et nous arrivons à Mac Leod plutôt cassés… et sous la pluie battante !

Dharamsala est appelé « le Petit Lhassa » et Mac Leod Ganj, village où vit une importante communauté tibétaine et où se trouve la résidence du Dalaï Lama, est devenu le siège du gouvernement tibétain en exil.

A notre arrivée à Mac Leod Ganj, il pleut à verse et il fait froid, ça nous change de la chaleur de Jaisalmer !

Le soleil daigne faire une courte apparition dans la soirée, juste assez de temps pour prendre en photo les belles vues depuis notre balcon... sur Mac Leod Ganj...
et sur les cimes de l'Himalaya
Heureusement qu'il y a les bonnes étoles en laine de yak pour se réchauffer !

Notre logement à Mac Leod Ganj

A la Kalsang guest-house, nous trouvons une chambre agréable, avec une vue superbe sur la montagne, un balcon, une grande fenêtre, des fauteuils pour profiter du panorama… et l’eau chaude (heureusement car il fait plutôt frisquet).

Pour y arriver, il faut gravir plusieurs volées d’escaliers mais ça en vaut la peine !

Sur le balcon devant notre chambre, il y a de gros singes qui s’amusent à faire du barouf ! Il faut faire attention à ce qu’ils n’entrent pas dans la chambre !

Dans les rues de Mac Leod Ganj

Nous allons nous réchauffer avec une bonne soupe aux nouilles dans le tout petit resto tibétain « Yak » et nous rentrons sous la pluie battante à travers les rues pentues, transformées en bourbier par endroits.

A Mac Leod Ganj, il y a deux rues principales parallèles toutes deux bordées de petites échoppes d’artisanat tibétain (beaucoup de châles en laine de yak qui sont bien utiles pour se réchauffer )

Un singe sur notre balcon !
Un minuscule restau, le "Yak", où il fait bon manger une soupe de nouilles
La rue principale de Mac Leod Ganj

Balade au lac Dal :

-Jeudi 2/04 : Cette nuit, il y a eu un très gros orage. Mais ce matin, le temps est plus dégagé. Après être allés dans une des nombreuses agences réserver le bus de nuit pour partir à Delhi samedi soir, nous partons faire une promenade à pied jusqu’au lac Dal. La route est bordée de cèdres de l’Himalaya. 

Au bout, il y a un village et le lac (sacré, évidemment !), surmonté d’un temple hindou et entouré de résidences hôtelières.  A l’entrée du village, on peut admirer l’atelier boutique d’un fabricant d’instruments de musique tibétains. On peut voir des instruments à différents stades de leur fabrication. Joli travail…

Fabrication d'instruments
de musique tibétains

Cérémonie au monastère du Dalai Lama :

L’après-midi, nous allons au monastère du Dalaï-lama, le Namgyal Temple où nous avons la surprise d’assister à une cérémonie bouddhiste avec les moines récitant les mantras, soufflant dans des conques et dans des grandes trompes, tapant le tambour… tout le cérémonial extraordinaire et même les masques grimaçants qui exécutent des danses rituelles… et ça dure longtemps tout ça…

Très, très intéressant et impressionnant !

Cérémonie bouddhiste au Namgyal Temple, à Mac Leod Ganj
cérémonie dans le temple à Mac Leod Ganj

Festival d’opéra tibétain :

-Vendredi 3/04 : Encore beaucoup de pluie cette nuit. Nous partons en balade en suivant la route qui passe devant notre guest-house. Beaucoup de boue et d’embouteillages car les rues sont étroites et pentues et les véhicules se garent n’importe comment…

Nous arrivons au « Tibetan Institute of Performing Arts » où il y a un opéra tibétain en cours de représentation. Nous savions qu’il y avait tous les ans un festival d’opéra mais nous ne pensions pas qu’il avait déjà débuté.

Quand nous arrivons, le spectacle a déjà commencé. La salle est pleine. Sur scène, les chanteurs sont vêtus de beaux costumes et coiffés de chapeaux originaux mais l’action n’est pas trépidante !

opéra tibétain à Mac Leod Ganj,
ils ont de superbes couvre-chefs, quand même !

Balade à Dharamkot :

Après le spectacle, nous continuons sur la route bordée de grands cèdres et de rhododendrons immenses jusqu’à Dharamkot, située à 2100 mètres d’altitude. Il y a un centre de méditation et plein de guest-houses et hôtels (et il y en a encore tout un tas en cours de construction). Toute la montagne autour de Mac Leod Ganj est recouverte de bâtiments imbriqués les uns dans les autres, accrochés aux flancs des versants.

Nous redescendons vers Mac Leod en empruntant une petite route tranquille qui passe au-dessous du centre de méditation. Jolie route forestière…

Nous allons ensuite jusqu’à St John Church, petite église catholique sur la route de Dharamsala, à 1km de Mac Leod. L’église et son cimetière sont entourés d’un jardin fleuri et de grands arbres.. Sur la route du retour, nous devons slalomer entre les voitures, les motos et les bus complètement coincés dans un énorme embouteillage…

 

Joutes verbales de moines au Namgyal Temple :

-Samedi 4/04 : Matinée à se prélasser au soleil sur le balcon. L’après-midi, le temps se couvre à nouveau. Nous retournons au Namgyal Temple.

Dans la cour, des moines, deux par deux, l’un assis par terre, l’autre debout et tenant un chapelet, se livrent à une sorte de joute verbale. Celui qui est debout invective l’autre en frappant dans ses mains, celui qui est assis essaie de lui répondre…

joutes verbales au Namgyal Temple, à Mac Leo Ganj
Concentration, réflexion... action !

Bus de nuit pour Delhi :

A 17h30, nous nous rendons à la gare routière située au centre de Mac Leod Ganj car le bus de nuit pour Delhi doit partir à 18h. Il s’agit d’un bus dont les sièges s’inclinent presque à l’horizontale. Une couverture est fournie mais il n’y a pas de rideaux aux fenêtres et les lumières extérieures sont gênantes pour dormir. Heureusement que nous avons un masque pour nous couvrir les yeux et aussi des bouchons d’oreilles car il y a la télé dans le bus !

Vers 21h30, nous faisons halte dans un resto au bord de la route où ils servent de bons chapatis tout chauds sortis du four (entre autres choses).

Nous arrivons à Delhi à 6h30 dimanche matin…Nous n’avons tout de même pas trop mal dormi…

Renseignements pratiques :

taxi de Lower Dharamasala à Mac Leod Ganj : 200rps

Hébergement : » Kalsang guest-house », rue qui monte vers Dharamkot tél : 01892 22 17 09 (il y a des chambres de toutes les tailles, de très spacieuses et des minuscules !). La nôtre valait 700rps, avec une grande fenêtre donnant sur la montagne, salle de bain et eau chaude.

Restos : le « Yak », minuscule resto tibétain où il y a une bonne soupe de nouilles, Jogibara road

Nous irons souvent prendre nos repas au « Kunga Restaurant (Nick’s) » , Bhagsu Road (tout près de notre guest-house). Agréable endroit avec une belle vue sur la montagne, ambiance chaleureuse, bonne cuisine…

Bus de nuit pour Delhi : 1000rps/pers

Fermer le menu