Maheshwar

Aller de Mandu à Maheshwar en bus

Dimanche 4/02/18 : Ce dimanche,nous quittons Mandu avec regrets, nous avons tant aimé cet endroit…

Devant le « Relax point », où le patron nous fait au revoir de la main, nous prenons le bus de 8h30.  A Oonera, il nous faut descendre au bord de la route… Après 20mn d’attente, nous montons dans un autre bus qui nous emmène à Damnod… Là, nous en prenons un 3ème pour enfin arriver à Maheshwar, vers 10h35…

Maison pour pèlerins sur le chemin du fort

 

 

Notre arrivée

La rue où nous dépose le bus est très animée, encombrée, bruyante, comme dans toutes les villes indiennes… Aucun tuk-tuk … 

Nous décidons d’aller à pied à l’hôtel « Hansa Héritage » où nous avions téléphoné hier. On sait qu’il se trouve près des ghats et du Fort. Une rue calme a l’air de descendre, nous l’empruntons : Les ghats se trouvent le long de la rivière et une rivière, c’est toujours vers le bas, n’est-ce-pas?…

Tout le long de la rue, nous entendons le clic-clac des métiers à tisser, il y en a beaucoup ici. Maheshwar est réputée pour ses saris tissés main.

Très peu de gens  parlent anglais, et peu comprennent ce qu’on leur demande… « Hansa Heritage hôtel ? no »… Heureusement, ils savent où se trouve le fort…

Finalement, nous arrivons enfin à l’hôtel où l’accueil est excellent et la chambre très plaisante, on sera bien ici…

 

Dans chaque maison, il y a un tissage en cours.

Le  Fort de Maheshwar

Aux marches du palais ...

Un palais dans un fort

A La fin du XVIIIème siècle, la maharani d’Indore fit construire son palais dans l’énorme fort de Maheshwar sur les rives de la rivière sacrée Narmada.

Voulant ­redonner toute sa place à l’hindouisme, après  deux siècles d’hégémonie moghole, la maharani dépensa sans compter pour la construction d’édifices religieux, la plupart consacrés au dieu Shiva.

Une partie du palais est devenu un hôtel chic. Mais la cour principale, où se trouve le temple, est restée publique ainsi que les galeries sculptées qui l’entourent et qui donnent sur la rivière et les ghats… De nombreuses statuettes très expressives ornent les piliers des arcades qui entourent la grande cour…

Des pèlerins montent au temple du Fort
Nandi, le taureau véhicule de Shiva, veille à l'entrée du temple
L'entrée du temple est ornée de statuettes
Divinités dans le temple
Statuette fleurie
Hanuman, le dieu singe

Le temple de Baneshwar

Il se dresse sur un îlot que l’on aperçoit au milieu de la rivière.

Ce temple étant sensé représenter le nombril de la terre,  il est très vénéré…

En barque vers le temple de Baneshwar, au crépuscule ...

– Lundi 5 et Mardi 6/02/18 : Balades et flâneries le long de la rivière et dans les rues de cette petite ville bien sympathique…

Le long des ghats à Maheshwar

Au pied du fort, au bord de la rivière, les ghats sont un lieu de promenade dont on ne se lasse pas… Ils sont ponctués de nombreux sanctuaires, marchands d’offrandes, petites statues de Nandi, pèlerins, sadhus, yogis …

Sur les ghats, pèlerins, marchandes de fruits, prêtres...
Après la lessive, séchage du sari au vent
grande activité sur les ghats
Ablutions dans la Narmada

 

 

 

Tissage de saris

Derrière le palais, se tient la « Rehwa Society ». Il s’agit d’une coopérative artisanale qui fabrique des saris célèbres pour leur trame unique. 

Par un procédé ingénieux, la bande de bordure dorée est tissée en même temps que le reste du sari et non pas rapportée ensuite par une couture.

On peut observer les femmes et hommes à l’oeuvre sur les métiers à tisser, ainsi que l’atelier de réparation des métiers, le bureau de conception des tissus…

 

En ville

Les rues derrière le fort sont bordées de petites boutiques et parfois, quelques maisons anciennes y montrent leur façade colorée agrémentée de fenêtres aux encadrements de bois…

Maheshwar est une petite ville très agréable.

Aller à Omkareshwar en bus

Demain, nous quitterons Maheshwar  pour nous rendre à Omkareshwar…

Nous allons nous renseigner à l’endroit où le bus nous avait laissé à notre arrivée. Il n’y a pas de gare routière ici et c’est un peu compliqué d’avoir un renseignement sur les horaires de bus.

Après avoir questionné plusieurs commerçants du coin, nous finissons par apprendre qu’il y a un bus direct qui part à 9h. Il faut l’attendre au bord de la rue, en face de la mosquée.

Renseignements pratiques :

– MAHESHWAR (3 nuits) :  3 bus pour atteindre cette ville (2h de trajet, 70rps/pers en tout) : de Mandu, bus jusqu’à Oonera puis bus jusqu’à Damnod et enfin bus jusqu’à Maheshwar –

Hôtel « Hansa Heritage », Kila rd, situé près de la citadelle et des ghâts, tél : 07283 273296 – mukati.rohit@gmail.com, très joli hôtel, chambres bien décorées, accueil très sympa, endroit très agréable, 750rps.

Restauration possible à l’hôtel Hansa, ils commandent à un autre resto qui appartient au même proprio et qui est très bon : le « Indian Heritage Food » (près du pont, Mandleshwar road). Il y a aussi, en ville, non loin du Hansa Heritage, un resto correct, situé au-dessus d’une banque. L’écriteau en bas indique « Restaurant and bank », original !

« Labboos’s café » : endroit très agréable où l’on peut boire un verre ou dîner dans un jardin dans l’enceinte du fort.

Et pour le petit-déj, il faut se rabattre sur la gargote à tchaï et poha, en face de l’hôtel …

Fermer le menu