Mysore

Du 4 au 8 février 2019

D’Ooty à Mysore à travers la réserve de Bandipur

– Lundi 4/02 : Ce matin, nous quittons Ooty et le Tamil Nadu pour le Karnataka. Nous nous rendons à la gare routière vers 9h15 et, à 9h30 un bus démarre pour Mysore.

La route que nous empruntons est très belle. Elle descend de la montagne en suivant les versants couverts de théiers et de forêts de pins. Puis elle traverse la réserve de Bandipur. Nous avons le plaisir de voir quelques éléphants sauvages et des troupeaux de daims.

Arrivée à Mysore

Nous arrivons vers 14h30. Nous allons à l’hôtel Luciya, bien situé, tout près du marché. Il est un peu vieillot, mais, après avoir visité trois chambres, nous en trouvons une qui nous convient : grande, claire, au 3ème étage, calme avec une fenêtre qui donne sur une ruelle.

Deveraja Market

Ce beau marché ancien est très animé. On peut y trouver beaucoup d’étals d’huiles essentielles, encens, guirlandes de fleurs, spécialités de Mysore et, bien sûr les poudres colorées, les épices, les fruits…

Le vieux marché de Mysore et la place qui le borde...
Sur la place devant le marché, tout s'anime le soir...
Des marchandes de légumes s'installent sur les trottoirs...
Un vendeur de guirlandes de fleurs...
Tout autour de l'enceinte du marché, des boutiques de journaux et de livres, des étals de fruits...
Une boutique téléphonique !

Les vaches jaunes

Nous avons été quelque peu étonnés par la couleur des vaches ici ! C'est un reste de la fête de Pongal pendant laquelle les vaches sont enduites de poudre de curcuma... Certaines femmes s'en enduisent aussi le visage pour purifier et protéger leur peau, ce qui leur donne le teint jaune !

Le Palais de Mysore

– Mardi 5/02 : Nous allons visiter le célèbre Palais des maharadjas.  A l’une des entrées, nous rencontrons un groupe de jeunes filles qui portent des vases garnis de fleurs et noix de coco sur la tête, comme nous avions vu à Kanyakumari… Elles vont sans doute partir en procession dans un temple, nous ne nous attardons pas et entrons dans le palais.

Comme nous sommes arrivés avant 10h, il n’y a pas trop de monde et nous pouvons arpenter tranquillement les différentes très belles salles. Nous pouvons y prendre autant de photos que nous voulons…

Et flâner dans les jardins jusqu’à l’enclos des éléphants royaux. Il y en a 6. Un garde nous fait signe de ne pas approcher…

Le palais de Mysore
Le pavillon des mariages
Celui des audiences privées...
... des audiences publiques
Et le maharadja en plâtre de Paris !
Une des nombreuses peintures qui ornent le palais
et les éléphants royaux

Après cette bonne matinée, nous partons à la recherche du Café Aramane, non loin d’ici mais, malheureusement, il est en rénovation. Dommage… Il n’y a pas beaucoup de restaurants dans ce coin… Nous irons finalement au resto/terrasse couverte à l’étage de l’hotel Parklane mais c’est tout de même bien moyen comme cuisine…

La colline de Chamundi

Dans l’après-midi, nous prenons un tuk-tuk pour aller à “Chamundi Hill”. Cette colline, située à 10kms, est coiffée à son sommet de  plusieurs temples.

Le tuk-tuk nous attendra pendant la visite et, en redescendant, fera un détour par la statue du grand Nandi.

Au sommet de la colline, nous visitons d’abord le temple de Chamundeswari. Nous avons de la chance, il n’y a pas trop de monde et nous n’avons pas à faire la queue pour y entrer ni pour accéder au sanctuaire. Très belles portes et statues en argent repoussé.

A deux pas du grand temple, se trouve un petit temple de Shiva, très ancien, qui renferme une tête du dieu en argent. Très spécial, comme représentation de Shiva… Mais pas de photos possibles dans ces temples…

La statue du Nandi

Nous descendons 2kms avec le tuk-tuk, il y a là un petit observatoire avec vue sur la ville en contre-bas.  Puis nous continuons jusqu’à la grande statue du taureau Nandi. Elle est sculptée dans un seul bloc de pierre. Le Nandi est orné de fleurs et clochettes sculptées dans la masse.

Avant de rejoindre Mysore, nous prenons le temps de déguster un bon verre de jus de canne. Celui-ci est pressé à la manivelle à main, le gars qui tient le stand a des muscles d’athlète !

gopura du temple de Chamundeswari
gopura du temple de Chamundeswari
Nandi géant de Chamundi Hill
Nandi géant de Chamundi Hill
Coucou !

 

En ville

Il est 17h30 et la ville est beaucoup plus animée que ce matin. A Mysore, dans le quartier autour du Palais, du moins, il y a des passages pour piétons et des feux de circulation, c’est la seule ville indienne où nous en avons vus. Et même des vélos genre “velib”…

Les policiers du Karnataka ressemblent un peu à des cow-boys avec leur beau chapeau !

Dîner au “Ajantha Hôtel”, situé juste en face de notre hôtel. Excellents dosa et petit resto typique très sympa… désormais, ce sera notre cantine pour tous les soirs.

Somnathpur

– Mercredi 6/02 : Ce matin, nous nous rendons à la gare routière KSRTC en suivant les rues calmes et presque désertes, comme toujours en Inde avant 9h. C’est le bon moment pour marcher en ville, il n’y a pas encore de scooters et motos garés partout, les trottoirs sont vides et il ne fait pas encore trop chaud…

Y aller en bus

A la gare routière, nous cherchons le bus pour Bannur. Il faut passer par cette bourgade pour aller à Somnathpur. Le bus part vers 9h30. A Bannur, il faut attendre un bon moment pour qu’arrive le bon bus (au moins 30mn).
C’est la pleine campagne par ici, le paysage est très beau : rizières, palmeraies, champs de canne à sucre, grosses meules de foin, le tout souligné par les collines à l’horizon…

Le temple

Nous arrivons à Somnathpur. Le bus nous dépose juste face à l’allée qui mène au temple.

Il est entouré d’un beau jardin.

Très beau temple, comparable aux temples de Belur et Halebid, il est construit en étoile. Véritable dentelle de pierre. L’atmosphère y est paisible.

Retour à Mysore

Au bout d’une heure de visite, nous retournons à l’endroit où le bus nous avait laissés. Il en arrive un très vite ainsi qu’à Bannur et nous ne mettrons pas longtemps pour revenir à Mysore…

Le temple de Somnathpur, dédié à Vishnou
L'intérieur du temple, en pierre noire
Il est dressé sur une plateforme en étoile
A l'intérieur du temple...
et à l'extérieur, partout des sculptures très travaillées

Srirangapatna

– Jeudi 7/02 : Et nous voilà encore repartis à la gare routière, comme hier. Nous y prenons un bus pour Srirangapatna. Après 30mn de trajet, nous y arrivons.

Une fois passé la porte en pierre, nous commençons la visite de cette petite ville fortifiée au passé tumultueux.

Une jolie mosquée se dresse près de l’entrée de la ville.

La porte de la ville de Srirangapatna
et la mosquée
Dans la mosquée qui fait aussi madrasa, les petits élèves sont à leur leçon
ici, on ferre les boeufs

Les ghats sur la Cauvery

Nous suivons ensuite la route qui longe la rivière Cauvery. Passé le premier bastion, nous arrivons à la “water gate”. Tout près, se trouve le monument marquant l’endroit où a été tué le sultan Tipu par les anglais en 1799.

La water gate mène à des ghats le long de la rivière où ont lieu les activités habituelles des ghats : lessive, toilette et rituels de prière avec prêtres et offrandes.

Le niveau de la rivière est bas en ce moment mais lors de la mousson, tout l’espace couvert de végétation est rempli d’eau. Comme partout, malheureusement, beaucoup de détritus sont jetés dans cette jolie rivière…

Sur les ghats le long de la Cauvery

Le temple

Nous continuons jusqu’au Bailey’s Dungeon, où les prisonniers anglais étaient enfermés. En face, se trouve le temple où se trouve une statue de Vishnou très originale. Il est représenté couché comme un bouddha, posture inhabituelle pour les divinités hindoues (mais il est interdit de la photographier…)

Défilé de rue, en ville

Nous prenons la Main road qui traverse le village à la recherche d’un endroit pour déjeuner.

Et voilà qu’au beau milieu de la rue, nous assistons à une sorte de défilé carnavalesque : Des tambours, une voiture sono, des danseurs grimés, de grosses têtes de maharadjah et maharani…  Un danseur tient en équilibre sur sa tête un très grand portant où sont accrochées des guirlandes de fleurs. Il est fort pour sauter et danser avec ça sur la tête !

Après avoir suivi sur quelques mètres ce défilé, nous allons déjeuner dans un petit resto, une sorte de hangar/terrasse qui donne sur la rue où nous y mangeons un excellent thali pour seulement 50rps/pers.

défilé dans la rue à Srirangapatna

Le tombeau du sultan Tipu

Près de la mosquée, nous prenons un tuk-tuk pour nous rendre de l’autre côté de la route, jusqu’au tombeau du sultan Tipu et à son palais d’été.

Le tombeau d’abord : il s’agit d’un joli mausolée contenant les tombeaux et une petite mosquée…

Le Gumbaz, mausolée du sultan et de sa famille
A l'intérieur du mausolée
la mosquée

Et le palais d’été

Très joli bâtiment tout recouvert de peintures murales du sol au plafond.

Des fresques relatent les batailles lors desquelles les français ont aidé le sultan à vaincre les anglais  en 1780 et d’autres fresques représentent des palais de maharadjas.

On peut aussi y voir quelques meubles et de nombreux tableaux.

Des portraits des enfants du sultan, entre autres, et de sa fin tragique, tué par les anglais en 1799.

Dans la résidence d'été du sultan Tipu
Scène de bataille ornant les murs
et les palais de maharadjas

Retour à Mysore

Nous retournons à pied jusqu’à la gare routière (2kms environ) où un bus démarre aussitôt pour Mysore.

Ce fut une bien belle journée, nous avons beaucoup aimé l’atmosphère de cette petite ville qu’est Srirangapatna.

Renseignements pratiques :

Hébergement : Hôtel Luciya, 2nd floor Urs Complex, Sardar Patel rd, tél : 0821 320 9944 – grande chambre calme et claire (3ème étage) Non AC : 1000rps, accueil sympathique

Restaurants : Ajantha hotel, en face du Luciya, bon petit resto populaire – Hotel RRR, Gandhi square

Entrée du Palais de Mysore : 50rps/pers

Tuk-tuk pour Chamundi hill avec attente au temple et détour par le Nandi A/R : 400rps

Entrée temple de Somnathpur : 300rps/pers

A Srirangapatna, tuk-tuk pour aller au tombeau du sultan, nous attendre puis aller à son palais d’été  : 160rps en tout (nous sommes rentrés à pied)

 

Fermer le menu