Phnom Penh

Du 31 octobre au 3 novembre 2012

Arrivée à Phnom Penh

– Mercredi 31/10 : A Battambang, nous prenons donc le bus de 8h30 pour Phnom Penh (grand bus climatisé avec soute à bagages).

Nous arrivons en plein centre de la capitale cambodgienne à 14h30. Autour de la gare routière, ça grouille de motos, voitures, gens et tuk-tuk, bien sûr…

 L’un d’eux nous conduit à la « Okay Guest-house », située près du Palais Royal. Nous avons un peu de mal à l’atteindre car les rues qui entourent le Palais sont barrées à cause des cérémonies en l’honneur du roi qui vient de mourir. 

Le quartier est tranquille.  Au rez-de-chaussée de la guest-house, le petit resto convivial, avec sa terrasse couverte entourée de plantes est très bien pour y prendre le petit-déjeuner,  et le personnel,  comme partout ici,  est très souriant.

 

 

Cérémonie pour les funérailles de Norodom Sihanouk

Pour aller en ville, (et en revenir) de notre guest-house, nous passons toujours devant le Palais Royal. 

En ce moment, s’y déroule une cérémonie avec retransmission sur écran géant des funérailles du roi Norodom Sihanouk.

Des foules de nonnes et de gens, habillés de blanc et arborant un petit noeud noir à la poitrine, prient, offrent des fleurs et de l’encens sur les autels au pied du portrait du roi.

Rassemblement de nonnes en l'honneur du roi défunt
Rassemblement de nonnes en l'honneur du roi défunt
A la nuit tombée, les cérémonies devant le palais royal illuminé, se poursuivent

La Pagode d’argent

-Jeudi 1er et vendredi 2/11 : Nous ne pouvons pas visiter le Palais Royal du fait des cérémonies de deuil mais la Pagode d’argent est accessible.

 

Devant la porte ouest de la Pagode d'argent, une maquette d'Angkor Wat
Dans les jardins du Palais royal, pousse "l'arbre de sala" dont les fleurs émergent du tronc

Visite de la ville

Ensuite, balade dans la ville : la poste, les rues animées, la colline du Wat Phnom, le grand marché Orussey…

Le marché central possède une architecture très particulière, bien conçue pour créer une circulation optimale de l’air. Il ressemble un peu à une soucoupe volante posée au milieu de la ville, on y trouve plein de choses intéressantes…

La promenade le long du quai Sisovath, au bord du Tonlé Sap, est bien agréable. De l’autre côté du boulevard, les bars et resto alignent leurs terrasses où il fait bon prendre un verre ou ses repas. Par exemple au « Karma restaurant », une adresse que l’on aime bien et où l’on a plaisir à se détendre en regardant le spectacle de la rue..

L'hôtel Manolis où André Malraux fut mis en résidence surveillée
Le marché central, construit par des architectes français
Wat Phnom
L'animation des rues de Phnom Penh
Peinture de cercueil
Les porteurs attendent devant le marché Orussey
Coucou !
Entre les tas de poissons séchés et les paquets de nouilles, une tireuse de cartes...

 

 

 Visite de la Prison S21 (Tuol Sieng)

C’est dans ce lycée que les Khmers rouges ont torturé et tué près de 15 000 personnes. La visite de cet endroit,  très émouvante, aide à mieux comprendre ce qui s’est passé il n’y a pas si longtemps et comment la peur peut faire faire les pires atrocités à un peuple pourtant si pacifique…

Musée du Crime génocidaire, mémorial des disparus

Demain, nous partons pour le sud mais nous reviendrons à Phnom Penh le samedi suivant pour prendre l’avion du retour…

A la « Okay Gh », nous achetons le billet de bus pour Kep .

Renseignements pratiques :

Hébergement : « Okay Guest-house » ,  située dans St 258 (tout près de la Pagode d’argent), chambre confortable pour 15$.

En bas, le petit resto convivial, avec sa terrasse couverte entourée de plantes est très bien pour y prendre le petit-déjeuner.

Restaurant : « Karma restaurant », sur le boulevard face au quai Sisovath.

Billet de bus pour Kep : 6$/pers

Fermer le menu