Sarajevo

– Mercredi 11/6/2008 : Du camping, situé à Ildiza, nous prenons le tramway n°3.

Sarajevo

Après environ 30mn de trajet, nous descendons sur les quais de Sarajevo, au niveau de l’Académie des Arts

Nous longeons les quais de la Miljacka

Après être passés devant la grande poste et le théâtre, tous deux témoins de la domination austro-hongroise, nous atteignons le pont Latinska Cuprija (ou Principov Most) près duquel furent assassinés le prince héritier d’Autriche et la princesse Sophie, en 1914 par l’étudiant Princip.

Cet évènement a déclenché la première guerre mondiale.

Sur les quais, le long de la Miljacka, se dressent de beaux monuments. Ici, le siège du recteur de l'Université et la poste centrale
L'Académie des Beaux-Arts
Le fameux "pont latin" près duquel a eu lieu l'assassinat du prince et de la princesse d'Autriche en 1914
Nous passons face à la Mosquée impériale ... Une des nombreuses mosquées de Sarajevo

Le siège de Sarajevo

On ne peut pas visiter Sarajevo sans évoquer le terrible siège dont cette ville a été victime de 1992 à 1996.

Elle a été encerclée par les forces serbes et pilonnée par les snipers et les tirs d’obus postés sur les collines qui entourent la ville.

Beaucoup de bâtiments ont été gravement endommagés. Il y aurait eu 12 000 morts et 50 000 blessés parmi la population.

En 2008, malgré les reconstructions, on peut voir encore de nombreuses traces qu’ont laissées ces combats.

La Bibliothèque Nationale, ancienne mairie

Le quai nous mène jusqu’au grand et beau bâtiment qui fut la mairie de Sarajevo jusqu’à la fin de la 1ère guerre mondiale et qui fut ensuite transformé en Bibliothèque Nationale, la plus prestigieuse des Balkans.

Incendiée en 1992, elle n’a pas encore été restaurée, faute de moyens. Une grande partie de ses collections a été détruite.

La Bibliothèque Nationale, en cours de restauration...

 

 

Inat Kuca, la « maison du défi »

Lorsque la monarchie austro-hongroise a voulu construire le bâtiment de l’hôtel de ville (l’actuelle bibliothèque nationale), l’emplacement nécessitait de détruire plusieurs maisons, dont celle du vieux Benderija.

Mais celui-ci était très attaché à sa maison.

Marché conclu !

Après de longues négociations, le vieil homme têtu demanda à la Monarchie de lui payer un sac de pièces d’or et de déménager sa maison sur l’autre rive de la rivière Miljacka, brique par brique, pierre par pierre.

Et il a gagné !!!

La maison se trouve donc face à la Bibliothèque.

Depuis 1998, cette maison est devenue un restaurant traditionnel

Sur la gauche, devant le minaret, se trouve "Inat Kuca", la maison du défi
Ça grimpe à Sarajevo.... On aperçoit, en haut de la rue, un des nombreux cimetières qui couvrent les collines depuis la guerre. Poignant témoignage du terrible siège qui dura de 1992 à 1996
Minarets effilés émergeant au-dessus des toits de tuiles étagés les uns au-dessus des autres ... Voilà une image caractéristique de Sarajevo.

Baščaršija

Situé au nord de la rivière, ce quartier, avec son bazar ottoman animé, est le cœur de la vieille ville.  .

Les ruelles anciennes forment un labyrinthe bordé d’échoppes d’artisanat, de tavernes et de monuments remontant, pour certains, au XIVème siècle.

C’est évidemment un quartier très touristique…

Sebij, la place aux pigeons avec sa célèbre fontaine, est le point central de Bascarsija
Ruelles bordées d'échoppes, dans le bazar
La mosquée de Bascarsija, et son jardin planté de roses
Dans la vieille ville

Après le déjeuner pris à la terrasse d’une taverne du bazar ottoman, nous continuons notre découverte de la vieille ville et de ses nombreux monuments :

Sur la colline, on aperçoit la "caserne de Jajce", très abimée par la guerre
La tour de l'horloge, du XVIIème s.
La Mosquée de Gazi Husrev-bey possède une coupole de 13m de diamètre
Le joli minaret de la mosquée Vekil Harac
L'église St Antoine de Padoue, toute rouge, se dresse près du monastère franciscain
La cathédrale catholique ...
... Et la cathédrale orthodoxe qui renferme de précieuses icônes russes
En suivant la rivière ... immeubles modernes et anciens se côtoient
La grande synagogue semble écrasée par un énorme immeuble moderne plutôt hétéroclite
Un peu de repos à la terrasse du pavillon de musique, dans le parc "At Mejdan", près du pont latin, avant d'attaquer la visite du quartier de Bistrik
Au Mausolée des 7 frères, leurs 7 tombeaux peuvent être vus par 7 fenêtres !
Dans le quartier de Bistrik, nous découvrons la Villa Rifka. Comme de nombreux bâtiments de Sarajevo, elle fut construite durant l'Empire austro-hongrois. Mais elle n'a jamais été rénovée depuis ...
Un peu plus loin, une belle façade ... quelque peu "gondolée" !
Et nous voilà devant la grande brasserie de Sarajevo, la "Sarajevska Pivara" . Fondée en 1864, elle produit la bonne "Sarajevsko pivo" (bière de Sarajevo)
Détail d'ornementation sur la Bibliothèque Nationale

 

De la Brasserie, nous retournons vers la rivière et regagnons la place Sebij pour savourer une bonne « Sarajevsko pivo »…

et il ne nous reste plus qu’à prendre le tram qui nous reconduira au camping…

 Ce fut une bonne journée de marche à la découverte de cette ville chargée de tant d’histoire et d’émotions…

Fermer le menu