Si Phan Don (4000 îles)

Du 19 au 22 Octobre 2012

– Vendredi 19/10 : Nous arrivons sur le lieu d’embarquement pour les 4000 îles à 11h30…

A midi, nous débarquons sur Don Khon.  Tout le monde cherche un hébergement sympa car, sur l’île, il y a pas mal de bungalows mais pas toujours bien placés et, quelquefois, très chers ou plutôt déglingués. Comme d’habitude, il fait très chaud.

A la « Pan’s guesthouse », ça a l’air très bien mais c’est complet. Heureusement, demain un bungalow doit se libérer avec terrasse et hamac devant le Mékong. Nous nous empressons de le réserver et pour ce soir, nous en trouvons un autre qui fera l’affaire  pour une nuit…

Don Khon

Les deux îles, Don Det et Don Khon, se font face et sont reliées entre elles par un pont à péage.

Nous avons choisi de résider sur la plus calme des deux, Don Khon.

Après notre installation, nous découvrons un peu Don Khon en flânant à pied jusqu’au coucher du soleil.

Don Khon

 

Une ancienne voie ferrée avait été installée par les français pour transporter le bois qui arrivait par le fleuve des forêts du nord et qui ne pouvait franchir les rapides du Mékong, nombreux à cet endroit.

De vieilles locomotives toutes rouillées sont placées aux deux extrémités de la voie…

L’une d’elle se trouve à la sortie du village, près d’un trou d’eau qui sert de baignoire aux buffles et aux canards…

Des locomotives rouillent aux extrémités de l'ancienne voie ferrée

-Samedi 20/10 : Nous emménageons dans notre bungalow à la « Pan’s Guesthouse ».

Chutes de Li Phi (Tat Somphamit)

Pour visiter l’île,  il faut s’acquitter d’un droit d’entrée, payable près du pont. Il donne droit à la visite des chutes de Li Phi.

Nous louons des vélos à notre guest-house et nous voilà partis sur la piste qui mène aux fameuses chutes.  Il vaut mieux y arriver de bonne heure avant les groupes de touristes asiatiques qui débarquent ici en nombre. 

A cet endroit, le Mékong coule en se fracassant contre des rochers avec une puissance impressionnante.

Les chutes de Li Phi, le nom de ces rapides sur le Mékong signifie "piège à esprits"

Nous suivons la belle piste ombragée jusqu’à Ban Hang Khon où l’on peut embarquer pour voir les dauphins de l’Irrawaddy, espèce menacée dont il reste moins d’une centaine et qui évolue principalement sur un tronçon du Mékong long de 190km, entre la frontière du Laos et la ville cambodgienne de Kratie.

Les dauphins de l’Irrawaddy

La meilleure heure pour les voir étant dans la soirée, nous rentrons au village.  A 15h30, nous reprenons nos vélos jusqu’à l’endroit de l’embarcadère. 

Là, nous rencontrons un couple de français avec qui nous allons partager le prix de la barque plus la taxe à verser aux cambodgiens situés sur l’autre rive et qui veulent aussi récolter un peu de cette manne dûe aux fameux dauphins.

Nous allons d’ailleurs en voir évoluer à peu de distance.

Dauphin de l'Irrawaddy

Le spectacle du coucher du soleil à cet endroit est magique…

Mais après, il faut reprendre la piste dans le noir et nos vélos sont dépourvus de lumière, il ne faut pas oublier les lampes frontales…

Balade à vélo à l’est de l’île

– Dimanche 21/10 :  Ce matin, nous partons à vélo, sur le côté est de l’île. La piste est plus caillouteuse et parsemée de gros trous. Le long du Mékong, on traverse quelques villages et on arrive à d’autres chutes d’eau, moins impressionnantes que celles de Li Phi mais l’endroit est bien joli.

Un pont suspendu les surplombe…

Nous continuons ensuite la piste à travers la forêt, elle aboutit à des rapides.  Il n’y a plus qu’à faire demi-tour…

D'autres chutes sur le Mékong, à l'est de l'île
Un pont suspendu...
et un village en fête.
Des pêcheries sur le Mékong ...
et des rizières...

Balade à Don Det

De retour au village, nous franchissons le pont qui relie l’île de Don Khon à celle de Don Det. Jolie piste le long du fleuve. Arrêt au « King kong café » pour y déguster d’excellents shakes aux fruits (ananas et pastèque)…

Après avoir vu les deux îles, nous ne regrettons pas d’avoir choisi de loger à Don khon plutôt qu’à Don Det…

A l'école située derrière notre bungalow, les élèves sont en rang pour rentrer en classe. Les filles portent la jupe traditionnelle laotienne.

Départ pour le Cambodge

– Lundi 22/10 : Hier, nous avions acheté à la guesthouse nos billets pour Kratie, au Cambodge.

Ce matin donc, après le petit-déj, le petit bateau de la Pan’s guest-house nous emmène jusqu’à l’endroit où nous avions embarqué vendredi.

Là, nous attendons un bon moment le bus qui doit nous emmener au Cambodge, en compagnie d’autres touristes.

Dans le bus, un gars propose de prendre les passeports pour effectuer les formalités à la frontière, moyennant une petite commission.

Nous préférons effectuer nos formalités nous-mêmes, et tout se passe très facilement.

Renseignements pratiques :

Hébergement :  « Pan’s guesthouse » à Don Khon, joli bungalow en bois avec terrasse et hamac devant le Mékong : 130 000k

Location de vélos à la guest-house : 10 000k/jour

Entrée aux chutes de Li Phi : 25 000k/pers

Barque pour voir les dauphins : 60 000k,  tarif auquel il faut rajouter une taxe de 2$/pers à verser aux cambodgiens de la rive opposée.

Pour quitter le Laos, il faut payer 2$/pers à la frontière.

Fermer le menu