Trincomalee et Uppuveli

 du 11 au 15 février 2016

Bus de Jaffna à Trincomalee

Jeudi 11 février : le bus pour Trincomalee part de Jaffna à 7h mais pour être sûr d’avoir une place assise, il vaut mieux arriver 30mn avant à la gare routière. Nous serons assis mais la musique stridente et aigüe nous vrillera les oreilles pendant les 6h que dure le trajet.

Heureusement, nous avons des bouchons d’oreilles…

Aller à Upuvelli

Arrivés à Trincomalee, nous prenons un tuk-tuk pour Uppuveli où se trouvent la plupart des guest-houses.

L’ambiance des hôtels alignés le long de la plage ne nous plait pas vraiment (musique forte sur la plage, très désagréable)… Les restos le long de la plage sont plutôt chers et assez moyens.

Nous partons à la recherche d’un petit resto moins touristique que les terrasses sur la plage d’Uppuveli et nous essayons une gargote le long de la route, appelée « Crab », malheureusement, ce n’est pas bon du tout… C’est un attrape-touristes…

Un bon petit resto

Heureusement, bientôt, nous allons découvrir des petites échoppes bien meilleures : le « Gowri hotel », dans le village de pêcheurs, à gauche en sortant du chemin qui aboutit à la route. Excellent kothu (le meilleur du voyage) pas cher du tout.

D’ailleurs, toutes les familles de pêcheurs d’Uppuveli viennent en chercher. Les sri lankais mangent souvent à domicile des plats préparés, il y a donc énormément de gargotes qui vendent les plats à emporter.

La plage d’Uppuveli

Elle est longue et belle, la mer est agréable et pas dangereuse, du moins à cette saison.

Tout au bout de la plage, nous trouvons un joli bungalow avec petite terrasse privée, hamacs, et eau chaude .

C’est le « French Garden Dive Paradise ». Comme la saison touristique n’est pas encore commencée, c’est très calme.

En saison, par contre, ça ne doit pas être la même ambiance, plus bruyant (musique tonitruante) et beaucoup plus cher ! En plus, le gérant n’y est pas des plus aimables…

Notre bungalow sur la plage à Uppuveli
le "parathas man"

 

Nos petits déjeuners

Nous irons tous les jours manger des bons parathas (pain plat comme une crêpe épaisse) dans une toute petite échoppe située le long de la route aussi, mais du côté droit en sortant du chemin (après la pizzeria).

L'échoppe de nos petits déj...

Plage, côté sud

Ici, c’est baignades, farniente et balades le long de la plage.

Côté sud, ce n’est pas du tout aménagé (pour le moment car il y des panneaux qui annoncent la construction prochaine d’un resort).

Après quelques terrains vagues, ce sont les maisons du village de pêcheurs. Il y a même une église sur la plage (il y a beaucoup de catholiques ici), côtoyée par un petit temple hindou en construction.

Une grande église

En face du chemin qui, de la plage, débouche sur la route, il y a une grande église catholique avec des portes en verre, comme la vitrine d’un supermarché, c’est original. Le soir, elle est toute illuminée de néons colorés. Ce soir, il y a foule pour assister à la messe, comme en témoigne la file de tuk-tuks garés le long de la route…

La pêche

Tous les jours, sur la plage d’Uppuveli, les pêcheurs tendent un très grand filet en arc de cercle. Ils le tirent hors de l’eau en fin de journée, ce qui leur demande beaucoup d’efforts pour quelques poissons frétillants…Et même une tortue vivante… Qui a été remise à l’eau, heureusement…

La belle plage d'Uppuveli
Du côté du village de pêcheurs
Une église sur la plage
L'immense filet est remonté sur la plage
Tri du poisson après la remontée du filet

Trincomalee

-Samedi 13 février : Nous prenons le bus près de la gargote où nous prenons le petit déj, pour aller visiter Trincomalee.

Balade au temple de Kali, (en travaux comme tous les temples hindous du pays).

Puis nous longeons le cimetière colonial avec ses vieilles tombes entourées d’herbes folles où un daim se prélasse dans un coin.

A Trincomalee, il y a des daims qui se promènent partout... même à la gare routière !

Fort Frédérick

Nous arrivons à Dutch bay, la plage est déserte, puis nous longeons la mer jusqu’à la colline où se trouve le Fort Frédérick.

Nous traversons la base militaire sous les ombrages des immenses arbres (des « rain trees » comme à Kochi, en Inde du sud)

Temple de Konesvaram

  Le temple de Konesvaram avec, sa grande statue de Shiva, s’élève au bout du fort . À l’arrière du temple, une belle corniche surplombe la mer.

Il y a beaucoup de monde, des boutiques d’offrandes, des daims aussi partout…

Ensuite, retour en ville…

… en passant par les villages de pêcheurs et le marché aux poissons.

Nous changeons de l’argent dans une bijouterie.

Nous aimons bien l’ambiance de cette ville qui nous rappelle l’Inde.

Le grand temple de Konesvaram
Du côté de Dutch bay
Temple de Kali
Entrée du Fort
au pied de la colline du Fort...on aperçoit la grande statue du temple de Konesvaram
le port de pêche de Trincomalee
Au marché aux poissons
Un pêcheur d'Uppuveli

Journée plage et farniente

– Dimanche 14 février :  Se baigner, se balader sur la plage, observer les pêcheurs, lire et se balancer dans les hamacs sont les occupations de la journée.

Dommage que le patron de notre guest-house soit si désagréable ! Il n’apprécie pas que nous prenions nos repas ailleurs que dans son restaurant très cher…et il nous le fait sentir…Pas cool, le baba !

Renseignements pratiques :

Bus Jaffna- Trincomalee (6h de trajet) : 280rps/pers

Puis tuk-tuk jusqu’à Uppuveli

Hébergement : French Dive Paradise : bungalow sur la plage = 2500rps (env 16€). Très bien sauf le patron très désagréable !!!

Petit déj dans une échoppe le long de la route (excellents parathas faits à la demande)

Excellent kothu au « Gowri hotel », petite échoppe dans le village de pêcheurs.

Fermer le menu