Mamallapuram

Notre trajet

 Pour notre quatrième voyage en Inde, du 10 janvier au 25 février 2019,  nous avons décidé de retourner dans le sud.

Ce sera donc les lieux que nous n’avions pas pu visiter lors de notre voyage au  Tamil Nadu en 2014. En effet, nous avions dû faire un choix car il est impossible de visiter en une fois tous les innombrables sites de cet état si riche en découvertes.(Récit de notre séjour en 2014 à Mamallapuram, Pondichéry, Trichy, Rameswaram, Madurai)

Nous ne ferons que traverser le Kerala, déjà visité en 2014 (voir ici nos étapes lors du voyage de 2014 : Munnar, Allepey, Marari beach et Kochi).

Et continuerons par le sud du Karnataka, encore un état où il y a de quoi découvrir.

Voici ce qu’a été notre trajet cette année (lieux d’étape) :
Mamallapuram – Pondichéry – Kumbakonam – Tanjore – Pudukottai – Karaikudi – Madurai – Kanyakumari – Kochi – Metupellayam – Ooty – Mysore – Kuchalnagar – Hassan – Belur – Chitradurga – Udupi – Murudeshwar – Gokarna – Delhi

La fréquence et la facilité d’utilisation des bus qui sillonnent ces états nous ont permis de rejoindre tous les lieux désirés sans aucun problème, à un prix défiant toute concurrence. Lors de ces trajets en bus, nous avons toujours été les seuls occidentaux.

Arrivée à Chennai

-Départ le 10 janvier avec Air India. Nous décollons de Roissy CDG à 21h, arrivée le 11 à Delhi. Puis, départ pour Chennai où nous arrivons à 16h.

Une fois sortis de l’aéroport, nous prenons un taxi prépaid pour aller à Mamallapuram.

Mamallapuram

 C’est très touristique, mais c’est un endroit agréable pour commencer un séjour car ça permet de se reposer de la fatigue du vol et du décalage horaire. De plus, c’est une ville de pèlerinage où se trouvent de magnifiques temples et sculptures très anciens.

 

Du 11 au 13 janvier 2019

 

Notre logement

Nous retournons à la Daphné guest-house où nous avions déjà séjourné en 2014.

Elle est toujours aussi agréable, avec ses chambres donnant sur un grand balcon au-dessus d’un patio arboré .

La “Descente du Gange”

– Samedi 12 janvier : Balade jusqu’à l’immense et magnifique bas-relief représentant l’Ascèse d’Arjuna, encore appelé “Descente du Gange” que nous prenons toujours plaisir à admirer.

"L'Ascèse d'Arjuna" encore appelé "Descente du Gange"
Arjuna, héros du Mahabharata, se mortifie en jeûnant debout sur une seule jambe
Détail amusant : un chat pratiquant l'ascèse devant une foule de souris !

La boule de beurre de Krishna

 Nous ne retournons pas voir les “Cinq Ratha” (voir article Inde 2014).

Mais nous déambulons paisiblement dans le grand parc où se trouvent plusieurs temples et le célèbre rocher appelé “Krishna’s butter ball”. Ce qui est différent de notre voyage en 2014, c’est qu’il y a beaucoup plus de touristes indiens  qu’à l’époque.

La "butter ball" en 2014...
et en 2019

Il y a aussi plein de pèlerins tout de rouge vêtus

  Ils arrivent par cars entiers.

La plage derrière le temple du Rivage est rouge de monde.

En arrière de la plage, c’est la fête foraine avec des stands de toutes sortes et des petits manèges actionnés à la main ou à la manivelle…

En arrière de la plage
Petit manège actionné à la main...
et à la manivelle
C'est la fête !

 Renseignements pratiques :

  • Nous avons, à notre arrivée à Mamallapuram, acheté une carte SIM et 4G dans une petite boutique de téléphonie, sur Kovalam road (la rue qui va à la bus stand pour Pondichéry). Il faut attendre 24h pour l’activer, donc l’acheter dans un endroit où l’on a l’intention de rester au moins deux jours.
  • Taxi prépaid de l’aéroport de Chennai à Mamallapuram : 1500rps + taxes en cours de route : 50rps puis 75rps.
  • Plusieurs boutiques de change : Nous changeons des euros dans l’une d’elle (très bon taux : 80rps pour 1€)
  • Hébergement :” Daphné guest-house”, 34 Othavadai street ,tél : 094 441 84 060 , il y a des chambres à tous les prix, la nôtre était à 950 rps (assez petite, non AC mais très claire, calme et agréable)
Fermer le menu